[Indonésie] De Ubud à Nusa Penida, en passant par Sulawesi : l’heure du bilan !

Voici un bilan de notre voyage en Indonésie de Ubud (Bali) à Nusa Penida (Bali) en passant par Sulawési, dont vous pourrez retrouver tous les articles ici : Indonésie.

40 jours pour parcourir Bali & Sulawesi  : combien ça coûte ? Comment on s’y prend ?


  • Durée du séjour :  40 jours – du 03/06/18 au  13/07/2018
  • Nuits passées dans : 10 endroits (Ubud, Manado, Tumbak, Pulau Bunaken, Gorontalo, îles Togians, Tentena, Rantepao, Battatumanga, Makassar)
  • Nuits passés ailleurs que dans un lit : 3 (bus, ferry)
  • Nombre de transports utilisés : 6 (avion, voiture, pirogue, ferry, bémo, bus)
  • Avion raté : 1


Ci- après le budget pour 40 jours en Indonésie. 

Au final, nous en aurons eu pour 2673€ au total :

  • soit 1336€/personne pour 40 jours
  • soit  33,40€/jour/ personne

Le budget comprend 124€ de frais de Visa par personne (rappelez-vous notre gentil coup de stress), 140€ de billet d’avion raté et à ce jour non remboursé (rappelez-vous notre autre coup de stress) ainsi que 250€ de plongée.

Pour info : 1€ = environ 16 000 Rupiah

Pour réserver vos hébergements, n’hésitez pas à passer par ce lien : Hébergements Booking        (cela aidera Aurorevoyage à vivre !)


Arrivés à Bali Depensar (Ubud) le 03 juin au soir, nous sommes partis pour Paris (snif) le 13 juillet. 

(1) De Singapour à Bali (Ubud)

Comment aller de Singapour à Ubud (Bali – Indonésie) ?

Durée : 6 heures 

Etape 1 : Se rendre à l’aéroport de Singapour

Rien de plus simple : prendre le métro jusqu’à Changi Aéroport. Les vols internationaux partent du terminal 4, vous devrez prendre la navette gratuite qui vous y emmènera.

Nous avons mis 20 min. Le ticket nous a coûte 1,40S$ (0,89€). N’oubliez pas de rendre votre carte de transport si vous en avez une, on vous rendra votre caution, ainsi que l’argent qui n’a pas été dépensé s’il y en a.

Etape 2 : Prendre l’avion

Le vol dure 2h35. Nous avons pris notre vol sur Air Asia un mois à l’avance (67,5€).

Etape 3 : Prendre le taxi

A Bali il n’y a pas de réseau de bus. Vous êtes condamnées à prendre un taxi, ou la navette de votre guesthouse (qui se lâchent souvent sur les prix). Grab et Uber se sont implantés à Bali récemment, et ont désormais le droit de prendre les passagers à l’aéroport. Cependant, ils se font très discrets car les prix qu’ils pratiquent dérangent largement le petit business des taxis locaux. Attention, à Bali, mêmes les GRAB peuvent se révéler un peu honnêtes. Nous avons appelé un GRAB, l’application affichait 168 000 RPH, mais il a accepté de nous prendre pour 200 000 RPH pretextant qu’il devait payer le parking (4000RPH). Donc, prudence. Nous avons mis plus d’une heure à atteindre notre logement.


(2) Ubud (Bali) : 5 nuits (du 03/06 au 08/06)

Voir l’article : Ubud (Bali)


(3) Tumbak : 2 nuits (du 09/06 au 11/06) / 1 nuit à Manado (8/06) 

Comment aller de Ubud à Tumbak ?

Durée normale : 8 heures (avec une erreur de billet d’avion : 24 heures) 

Etape 1 :  Rejoindre l’aéroport de Denpasar

Vous avez plusieurs choix :

  • Emprunter le taxi ( environ 300 000IDR)
  • Emprunter un grab (Vérifiez le prix, mais c’est globalement moins cher que le taxi)
  • Emprunter une navette (Horaires fixes à partir de 8h30  – 60 000IDR )

Pour économiser sur le transport, nous avons choisis le système de navette. Vous pourrez réserver votre navette à peu près n’importe où dans Ubud, dans toutes les agences de voyage. Faites attention à choisir un horaire de navette bien en amont de votre vol (au moins 3h) pour vous rendre à l’aéroport car le pick up de tous les passagers peut être long.

Vous pourrez payer la totalité du ticket auprès de l’agence de voyage ou une partie à l’agence puis directement au chauffeur (mais dans ce cas essayez d’avoir l’appoint car ils ont rarement de la monnaie sur eux).

Etape 2 : Denpasar (aéroport Bali) à Manado
  • Prendre l’avion (70€ sur Lion Air) : Nous avions prévu d’atterrir à Manado vers 15h et de filer à Tumbak. Mais, (rappelez vous notre petite aventure), il s’avère que nous n’avons pas pu prendre le vol prévu. Nous sommes donc partis par le vol de 18h40 pour Manado, qui fait un arrêt à Makassar (vous ne descendez pas).  Bon, en réalité, le vol n’est parti qu’à 21h, parce qu’n avait pas assez attendu dans la journée.
    Durée du vol : 4h.
  • Prendre le taxi : Arrivés à Manado à 2h du matin, nous avons loué une chambre pour dormir quelques heures. A cette heure là, nous n’avons trouvé aucun Grab et avons bataillé avc un taxi pour obtenir un prix abordable : 90 000IDR la course de 30 min environ
Etape 3 : De Manado à Tumbak

Le plus simple est de s’adresser à Yoan, du Tumbak Island cottage si vous vous rendez chez lui, qu’il vous organise le trajet. Sinon, essayez de trouver une voiture à partager, par exemple, à l’aéroport de Manado. Il ne semble pas y avoir de bus pour ce trajet.

Prix : 500 000IDR à partager (environ 30€) / 3h de trajet

Voir l’article : Tumbak


(4) Pulau Bunaken : 5 nuits (du 11/06 au 16/06)

Durée : Environ 4 heures 

Comment aller de Tumbak à Pulau Bunaken ?

Etape 1 : de Tumbak à Manado en voiture

Pour vous rendre à Manado vous devrez prendre une voiture. Généralement les touristes organisent le trajet avec leur guesthouse (il y en a 2 à Tumbak et bientôt une troisième). Essayez de vous caler avec d’autres personnes pour partager la voiture.

Tarif : 500 000IDR /trajet à diviser (environ 30€) – 3h de trajet

Etape 2 : Manado à Pulau Bunaken en bateau

L’embarcadère est situé derrière le marché aux poissons de **. La voiture partagée vous y déposera.

Deux solutions :

  • Bateau public : départ tous les jours à 14h (50 000IDR/pers)
  • Speedboat privé : départ quand ils sont pleins (tarifs variables)

Durée : de 30 à 45 minutes environ

Voir l’article : Pulau Bunaken


(5) Gorontalo : 3 nuits (du 16/06 au 19/06)

Durée : environ 14 heures

Comment aller de Pulau Bunaken ?

Etape 1 :  Paulau Bunaken – Manado 

Deux solutions :

  • Bateau public : tous les jours sauf le dimanche, vers 8h30 (50 000IDR/pers)
  • Speedboat : organisez le transport avec votre ressort ou des locaux (le prix sera variable mais certainement plus élevés que pour le bateau public)

Le bateau part à 8h30 – Durée de la traversée : 45min. 

Etape 2 : De l’embarcadère à la station de bus (Manado)

Les bus pour Gorontalo partent de la station de bus Melalayang. Distance entre l’embarcadère à la station de bus : 9km

  • Prendre un grab moto ou voiture
  • Sauter dans un bémo : 25 000/pers (tarif négocié)
Etape 3 : de la station de bus de Manado à Gorontalo

Nous avions l’information suivante : le bus part à 14h et met une dizaine d’heures pour rejoindre Gorontalo (100 000 IDR/pers).

Nous n’avons pas bien compris si le problème était monnaie courante ou réellement dû à la période de vacances (moment d’Idul fitri) mais nous n’avons jamais pu avoir de bus, et aucun touriste rencontré à cette période non plus.

Solution de repli : voiture partagée (200 000IR/pers) – Durée : 12 heures

Voir l’article : Gorontalo


(6) Iles Togian : 7 nuits (du 20/06 au 27/06)

Comment aller de Gorontalo aux îles Togian ?

Durée : 14 heures 

Ferry Gorontalo – Wakai : mardi / Vendredi, départ à 19h , arrivée vers 7h le lendemain

Etape 1 : de l’hôtel à l’embarcadère de Gorontalo
  • Prendre un tuktuk
  • Appeler un GRAB : comme il pleuvait et qu’on aime bien savoir à l’avance combien on va payer, nous avons opté pour la solution la plus confortable en appelant un GRAB (19 000IDR).
Etape 2 : De Gorontalo à Wakai

Venant de Gorontalo, vous devrez obligatoirement prendre le ferry ralliant Wakai de nuit. Il part le mardi et le vendredi à 19h. Pour réserver les billets, vous pouvez aller directement au port mais il semble plus facile de passer par un local pour les réserver. Nous avons réservé nos places deux jours à l’avance auprès du New Melati Hotel.

Etape 3 : De Wakai au Poki Poki (Bomba)

Tous les horaires de bateaux : Site Poki Poki

Normalement : pour vous rendre à Bomba, vous pouvez emprunter l’un des deux speeds boats journaliers (9h et 12h) partant de Wakai et s’arrêtant au Bomba divers, resort situé face au Poya Lisa et juste à côté du village de Bomba.

En cas de speed boat cassé ou complet (ou faisant la sieste) : Charter boat (bateau privé – 400 000 à 500 000IDR/trajet – à diviser).

Voir l’article : Iles Togian


(7) Tentena : 3 nuits (du 27/06 au 30/06)

Comment aller de Bomba (îles Togian) à Tentena ? 

Durée : 10 heures

Etape 1 : Un bateau du Poki Poki (Bomba) à Ampana

Le système de bateaux reste encore flou pour nous. Je vous invite à consulter le site du poki Poki pour des nouvelles fraîches : bateaux îles Togian

  • Vous faire emmener en pirogue jusqu’au Poya Lisa (20 minutes)
  • Partis un mercredi, ce jour là nous avions le choix entre le bateau de 11h (compagnie bura bura) ou le speed boat d’Hercules vers 13h

Tarif bateau : nous avons payé 100 000IDR/pers pour le bateau mais il semble que le vrai prix soit 90 000 (et pour un trajet Ampana-Wakai) / Le speed boat est à 130 000IDR (45min) / Slow boat à 30 000 (3h).

Voir l’article : Iles Togian

Etape 2 : d’Ampana à Tentena

Il existe pas mal de solution pour aller à Tentena depuis Ampana :

  • La moins onéreuse (mais plus chronophage) : Mini bus Ampagna-Poso (5h – 75 000IDR) puis bus Poso – Tentena (2h – 40 000IDR)
  • La voie du milieu : Combiner voiture partagée ou privée (le prix dépend du nombre de passagers) jusqu’à Poso puis bus jusqu’à Tentena
  • La plus rapide (mais plus onéreuse) : voiture partagée ou privée jusqu’à Tentena ( environ 5h – 800 000IDR/voiture)

Voir l’article : Tentena

 


(8) Rantepao : 5 jours (du 01/07 au 05/07)

Comment aller de Tentena à Rantepao ?

Durée : 12 heures

  • Pick-up moto de la guesthouse à la station de bus (une échoppe) : 10 minutes – 15 000IDR
  • Bus de nuit : Il semble qu’il y ait plusieurs bus partant de Tentena jusqu’à Rantepao. Nous avons opté pour le bus du soir (départ normal vers 16h) : 12 heures – 185 000IDR/pers 

Voir l’article  : Pays Toraja


(9) Makassar : 2 jours (du 06/07 au 08/07)

Comment aller de Rantepao à Makassar ?

Durée : 9 heures

Etape 1 : bus de nuit de Rantepao à Makassar

Nous avons réservé notre bus la veille auprès de notre guesthouse à Rantepao (Pia’s Poppies Hotel). Il y a environ 4 bus qui partent chaque soir vers Makassar (et il y en aurait également en journée, renseignez-vous). Un premier arrêt est fait à l’aéroport vers 4h30 du matin (si aucun retard du bus), le second est à l’entrée de Makassar, ensuite le bus fait demi-tour.

Nous avons pris le bus de 20h30, celui-ci s’arrête dans la rue principale, juste en face de la rue du Pia Poppies.

Tarif : 170 000IDR/pers – très confortable – attention à vos affaires, nombreux vols déclarés

Etape 2 : De l’entrée de Makassar au centre ville

Le bus s’arrête à environ 6km du centre ville. Il était à peine 5h du matin et c’est les yeux ensommeillés que nous avons dû trouver un moyen de transport pour nous rendre à notre Hotel (le Pesonna hotel Makassar). Nous avons choisi de prendre un taksi bleu qui passait par là (taxi officiel, qui met le compteur sans qu’on lui demande). Nous avons payé 28 000IDR.


(10) Nusa Penida (Bali) : 4 nuits (du 08/07 au 12/07) – Puis Kuta : 1 nuit (du 12 au 13/07)

Comment aller de Makassar à Nusa Penida ?

Durée : 7 heures

Etape 1 : de l’hôtel à l’aéroport de Makassar

Pour prendre notre avion à 5h40, nous sommes partis de l’hôtel à 3h du matin (ça pique). Pas de bus à cette heure-ci, nous avons réservé un GRAB pour nous rendre à l’aéroport. En une vingtaine de minutes nous étions arrivés à bon port, et c’est là que nous avons pu finir de regarder tranquillement la demi-finale Croatie-Russie !

Etape 2 :  De Makassar à l’aéroport Denpasar (Bali)

Nous avions réservé nos billets environ un mois à l’avance. Le vol dure 1h30.

Tarif : compagnie Lion Air – 71,27€

Etape 3 : Denpasar à Nusa Penida ( et retour vers Kuta)

Nous avons pris soin de réserver le trajet par Internet quelques jours en avance, car juillet est la haute saison en Indonésie. Nous sommes passés par la compagnie Marlin, service efficace et sans accroc. Il y a de nombreuses traversées tous les jours, sauf en cas de mauvais temps.

La formule comprend :

  • Transfert en voiture privée de l’aéroport de Denpasar (Bali) à l’embarcadère de Sanur
  • La traversée en speed boat (environ 45 minutes)
  • Transfert en voiture privée de l’embarcadère de Sanur à votre destination (pour nous, notre Guesthouse à Kuta)

Le tarif est de 550 000IDR (32€)/pers, transferts compris.

Notez que vous pouvez arriver par l’un des deux “ports” (enfin, plages) d’arrivée :

  • Toyapakeh : départs fréquents depuis Sanur
  • Sampalan : départs fréquents depuis Padangbay

Par praticité nous avons opté pour un logement à Toyapakeh, nous avons pu nous y rendre à pieds à l’arrivée. Toutefois de nombreux cottages se sont construits récemment (et se construisent encore), notamment du côté Est de l’île où la route est très bonne. Vous pourrez louer un scooter ou vous faire emmener à votre hébergement au débarquement du bateau.

Article : Nusa Pénida


Ce que nous avons aimé

  • La faune marine spectaculaire de Pulau Bunaken et de Tumbak
  • La beauté verdoyante de l’île de Sulawesi
  • Les magnifiques rizières de la région de Rantepao
  • Nos rencontres avec des requins baleines (Gorontalo) et des méduses inoffensives (îles Togian)
  • Les bus de nuits très confortables de Rantepao & Makassar
  • La possibilité de manger très facilement végétarien/végétalien à Bali
  • Se trouver coupés du monde pendant 1 semaine au Poki Poki 
  • La gentillesse extrême des locaux et ce sentiment d’être accueillis

Ce que nous n’avons pas aimé

  •  Le flou toujours entretenu sur les horaires de bus, surtout sur Sulawési Nord
  • La manière de conduire et de fumer comme des pompiers des chauffeurs de voitures partagées
  • La cuisine globalement très répétitive (surtout pour nous, végétariens) et ce riz blanc toujours au menu sur Sulawési.
  • Avoir assisté au sacrifice (meurtre) d’un buffle lors de la cérémonie funéraire de Rantepao
  • Les “selfies autoritaires” où l’on te prend par le bras sans te demander ton avis, ni dire bonjour, ni aurevoir.
  • La circulation infernale dans les rues d’Ubud et de Kuta (Bali)

Conclusion : on y va ou pas ?

L’Indonésie est un pays coup de cœur. Non. Ce n’est pas réellement juste d’écrire cela. Nous n’avons visité qu’une fraction de cet immense pays, fort de 17 000 îles. Puisque nous n’avons réellement exploré que les îles de Sulawési, de Nusa Penida et une partie de Bali, il est plus juste de dire que ce nous avons vu de l’Indonésie a été un coup de cœur. C’est ainsi que demeure en nous le rêve de continuer cette exploration, de Java à Papoua, en passant par Florès. Parce que nous y avons aimé les habitants, les paysages verdoyants de Sulawési, ceux plus spectaculaires de Nusa Penida. Parce que l’Indonésie, ce fut un peu l’aventure, qu’elle a joué avec nos nerfs, et que, pourtant, nous en avons aimé chaque moment, même les plus durs. Et il y en a eu. Il n’est pas aisé de résumer en quelques lignes notre sentiment, mais de ce long voyage, ce dernier pays restera à jamais celui de la nostalgie, de l’aventure, de l’épuisement aussi, il faut le dire. Son souvenir reste gravé dans nos mémoires, et j’ai le secret espoir d’y revenir, pour plusieurs semaines. Un jour, peut être.

Avez-vous déjà voyagé en Indonésie ? Si oui, quelles îles avez-vous exploré ? 

Advertisements

6 thoughts on “[Indonésie] De Ubud à Nusa Penida, en passant par Sulawesi : l’heure du bilan !

Add yours

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: