[Indonésie] Sulawesi : repos sur l’île de Pulau Bunaken

Nous sommes partis de Tumbak après le petit déjeuner. Après avoir embrassé le petit dernier de Yoan, un amour de petit garçon, dit au revoir environ 100 fois à sa belle famille et à lui-même, nous avons embarqué dans la voiture qui devait nous ramener à Manado. Mais la capitale de Sulawési Nord n’était pas notre destination finale

De Tumbak à Pulau Bunaken

Etape 1 : de Tumbak à Manado en voiture

Le transport a été organisé par Yoan. Nous avons partagé une voiture avec un jeune couple qui partait le même jour. Si vous le pouvez, partagez la voiture car le prix du trajet est ainsi divisé par le nombre de personnes, sachant que le coût de la voiture est de 500 000 IDR.

Prenez vos précautions en terme de trajet si vous avez un autre transport à prendre ensuite car le trajet dure minimum 3h mais la circulation peut être dense, notamment au centre de Manado. Nous avons déposé nos co-voituriers à l’aéroport et avons filé à l’embarcadère qui se situe juste derrière le marché aux poissons. C’est de là que part le bateau public en direction de l’île de Pulau bunaken, située au large de Manado.

Attention avant de prendre le bateau : veillez à retirer suffisamment d’argent car il n’y a aucun ATM sur l’île. Vous trouverez un ATM BNI à l’entrée de l’embarcadère (le retrait est sans frais).

Etape 2 : Manado à Pulau Bunaken en bateau

Deux solutions :

  • Bateau public : départ tous les jours entre 13h et 15h selon les marées (50 000IDR) – il y en aurait 4/jour (et non un comme indiqué dans le guide papier Lonely Planet)
  • Speedboat privé : départ quand ils sont pleins (tarif variable)

Le bateau public vous mène à l’embarcadère situé sud de l’île de Pulau Bunaken, près du village et des principaux ressorts en 45 min. Le prix est de 50 000IDR.

Nous avons été approchés à plusieurs reprises pour prendre des speeds boats, mais les prix proposés étaient un peu trop élevés, d’autant que certains rabatteurs sont des resorts qui vous poussent à venir vous installer chez eux une fois sur l’île.

Toutefois, nous avons finalement embarqué avec un autre touriste Indonésien sur un speedboat privé, après nous être assurés que le prix était le même que le bateau public, soit 50 000 IDR/pers. Nous avons eu de la chance, car nous sommes partis avant le prochain bateau public et sommes arrivés en 30 min. Ne dites pas non tout de suite aux propositions mais demandez bien le prix.

Etape 3 : de la jetée de Pulau Bunaken à votre resort

Nous n’avions pas réservé de resort, mais avions bien noté les différents noms que nous avaient donné les guests Français que nous avons rencontré à Tumbak. A la sortie du bateau, un jeune homme fort serviable s’est proposé de nous emmener au resort que nous souhaitions voir en premier, le Bunaken Lodge. Il nous a tout d’abord fait nous arrêter pour visiter les chambres d’un hôtel près de la jetée (4 sisters homestay), mais nous sommes restés dehors car nous souhaitions d’abord voir le Bunaken Lodge ( quand on une idée en tête …).

Il nous a ensuite indiqué qu’il nous mènerait à notre resort. Sauf que le nom ne lui disait rien, jusqu’à ce qu’il semble avoir une illumination. « Bunaken kuskus » a-t-il répété plusieurs fois.  On ne comprenait pas bien ce que le couscous avait à voir là dedans, mais nous l’avons suivi sur environ 1,5km, jusqu’à ce qu’il nous mène devant un resort du nom de … « Bunaken Kuskus ». On s’est demandé comment, dans son esprit, Bunaken Lodge s’était transformé en Bunaken Kuskus. Lorsque l’on a regardé sur google maps, on s’est rendu compte que ce l’on cherchait se trouvait … à notre point d’arrivée. On l’a remercié chaleureusement, nous avons laissé le touriste Indonésien devant le resort qui n’était pas le sien (mais qui n’a pas semblé le remarquer), et nous sommes repartis avec nos sacs de 10kg, sous la chaleur, au bon endroit. Sur la route nous avons envoyé baladé un rabatteur qui nous proposait un bungalow pas cher sur la plage, au MC Cottages « Non c’est bon, on a une réservation » (vous verrez ensuite que c’est drôle).

Tout ça pour enfin débarquer suants au Bunaken Lodge, nous faire accueillir par un jeune couple par un «Bienvenus au paradis » puis nous entendre dire que c’était complet. Bon … Demi tour. On a donc finalement décidé de nous rendre au MC cottages, où nous avons négocié malgré nous le prix du bungalow de nos rêves qui donne juste sur la plage. Je dis “malgré nous” car je pensais qu’il nous donnait le tarif par personne, alors que c‘était pour deux. Au final, le rapport qualité-prix fut excellent malgré le tarif des plongées plus élevé que dans la plupart des autres clubs de l’île.

Le notre c’est celui de gauche !

Nous avons enfin pu poser nos affaires et … commencer à ne rien faire.

Tarif : 350 000 IDR en pension complète pour deux, réduction comprise si l’on plonge avec eux (le bungalow est à 450 000IDR au prix normal)

Lever de soleil sur la plage.

Pourquoi se rendre à Pulau Bunaken ?

L’île de Pulau Bunaken est l‘une des destinations les plus touristiques de Sulawesi. Située au nord de Sulawesi, au large de Manado, vous y parvenez en une quarantaine de minutes de bateau, ce qui en fait une destination plutôt facile d’accès.

Plongée et snorkeling

Cette île est réputée pour offrir les spots de plongée parmi les plus beaux du monde grâce à la barrière de corail qui entoure l’île et précède un tombant d’une centaine de mètres de profondeur. L’île est ainsi ceinturée d’une barrière de corail et entourées d’eaux très profondes. Un paradis pour les plongeurs mais aussi pour les snorkeleurs car la barrière de corail et le mur se situent à une distance relativement faible des côtes. Et c’est alors un véritable festival, vous avez l’impression de vous trouver dans un aquarium tant il y a de poissons multicolores. Les eaux entourant l’île sont réputées également pour  abriter un grand nombre de tortues marines, ainsi que des dugongs, ces étranges mammifères marins au long nez. Et cette réputation n’est pas volée puisque nous avons vu un bon nombre de tortues, et que j’ai même eu la chance de voir l’un de ces fameux dugongs.

Pour la plongée, vous aurez le choix entre un grand nombre de clubs de plongée répartis sur l’île. Arthur a choisi le club de notre hébergement : le MC Cottages. Le matériel est neuf, et les dives master très attentifs. Sur le bateau vous aurez le droit, après chaque plongée à, de l’eau, du thé, du café, des petits gâteaux. L’équipe du bateau est adorable et ils prennent vraiment soin de leurs clients.

Tarif de 2 plongées : 65€

Pour le snorkeling vous avez plusieurs choix. Sachant que la barrière de corail et le mur ne sont pas loin des côtes, vous pouvez facilement partir seuls. J’ai choisi toutefois de faire une sortie avec le club de plongée, comme j’en ai maintenant l’habitude, histoire de découvrir un autre endroit. Très sincèrement, et contrairement aux Philippines, cela n‘en vaut pas vraiment la peine puisque j’ai vu exactement la même chose sur les sites de plongées que devant l’hôtel. Le principal intérêt est que vous pouvez appeler le bateau et remonter dessus si vous êtes fatigués, sans vous soucier du courant. En effet, à Pulau Bunaken les marées sont fortes et il vous fait être vigilant si vous partez en snorkeling, car le courant peut vous porter un temps avant de changer de direction avec la marée selon qu’elle soit montante ou descendante. Si la marée descend, il sera compliqué de remonter en direction des côtes car vous n’aurez plus assez d’eau pour nager au dessus de la barrière de corail (et qu’il n’est franchement pas conseillé de marcher dessus). Prenez les renseignements et vos précautions quand vous partez faire du snorkeling seul.

Ah et si vous partez en sortie plongée et/ou snorkeling vous pourrez voir des groupes de touristes en gilet de sauvetage accrochés à des bouées. Ils viennent généralement pour la journée, et il faut avouer qu’ils sont plutôt marrants à observer :

Tarif pour partir en snorkeling avec le bateau de plongée MC Cottages  : 100 000 IDR (6€) sans prêt de matériel

Ballade dans le village

On doit bien vous avouer que nous avons été pris d’une flemme magistrale en arrivant à Pulau Bunaken. Ayant dégoté un bungalow sur la plage, on avait plus envie de rester là que d’aller visiter. Pourtant, nous avons réussi à nous motiver pour nous balader le long des petites rues pavées du village Sud de Bunaken, avec ses mignonnes palissades de couleurs, ses chèvres en liberté, son église, sa moquée, et ses adorables habitants qui vous saluent et discutent un peu avec vous.

Je me suis fait la remarque que la pension complète était une assez mauvaise chose, pour nous comme pour les habitants. Ayant droit aux trois repas dans la formule, on ne part pas en expédition toute la journée en se disant que l’on trouvera quelque chose en route, on ne se sent pas non plus obligé de sortir pour trouver de quoi nous restaurer. La pension complète nous pousse pas mal à rester dans notre resort, entre soi, ce qui n’est pourtant pas dans nos habitudes.

Alors n’hésitez pas à en sortir, à vous balader dans les rues. Il y a des petits magasins qui vendent l’essentiel (crème solaire etc …) et même quelques restaurants. On a aussi beaucoup aimé boire un verre au Arto Moro, un petit bar de plage qui se situe près de la jetée (et en plus il y a le wifi).

Nous avons eu la chance, le dernier jour, d’être invités à un mariage dans la famille de notre hôte. Nous n’y sommes pas restés très longtemps, peut-être une heure, mais ce fut un festival de selfies et de photos souvenirs avec nous. A tel point que nous avons eu le sentiment de voler quelque peu la vedette aux mariés. Un bon moment car même si nous avons un peu l’impression d’être des bêtes curieuses, c’est tout de même un échange de sourires, quelques mots, des poignées de main. Une certaine chaleur humaine qui s’échange et fait du bien. Etant en pension complète et ayant joué la carte de la fainéantise au long de ce séjour, nous nous sommes peu immergés dans le village, avec ses habitants, c’était vraiment chouette de passer un moment avec quelques uns d’entre eux au cours d’un événement si particulier.

Selfie time.

 

Où dormir ?

MC Cottages : Même si nous y sommes allés par défaut, on a adoré notre bungalow donnant sur la mer, avec son extérieur charmant. Les tarifs ont l’air assez variables, mais nous avons payé le notre 350 000 pour deux, réduction comprise car nous avons choisi leur centre de plongée. Les repas sont servis trois fois/jour dans l’espace commun qui permet autant de sympathiser avec les autres résidents que de se trouver seul sur une table de deux. Nous avons pu faire connaissance avec une adorable famille avec qui je suis partie plusieurs fois en sortie snorkeling et que nous avons retrouvés tut au long de notre séjour sur Sulawési ! L’endroit est vraiment sympa ! Soyez toutefois prévenus que l’électricité ne fonctionne pas toute la journée, il y a parfois des coupures d’eau et leur wifi ne marche que de manière parfaitement aléatoire.

Les + : grand bungalow parfaitement agencé, extérieur charmant et vaste, douche au pommeau, grande salle de bain, moustiquaire, vue sur la mer et accès direct à la plage.

Les – : Wifi inexistant pendant la plupart du séjour, nourriture répétitive (surtout pour des végétariens, en gros le riz blanc on en pouvait plus)

Bon à savoir

  • Aucun ATM sur l’île : retirez avant (possible au niveau de l’embarcadère pour Pulau Bunaken à Manado)
  • Il y a du wifi sur l’île, mais il ne marche pas bien dans certains resorts
  • La plupart des hôtels sont en pension complète
  • Vous trouverez des magasins où trouver l’essentiel (anti moustiques, médicaments, snacks …)
  • Il n’y a souvent pas d’électricité dans la journée, parfois des coupures d’eau courante
  • Les marées sont importantes et les courants forts, vérifiez les horaires avant de partir en snorkeling par vous même
  • Pas de ferry le dimanche, c’est le jour du seigneur
  • Si l’on vous appelle « Bouleh », ne vous énervez pas, c’est ainsi que l’on appelle affectueusement les étrangers.

On y va ou pas ?

Si vous aimez le snoreling et/ou la plongée, ne ratez pas cet endroit. Malgré l’impression de nager dans une mer de déchets à certains moments de la journée, certains endroits et selon le sens du courant (tristesse …) l’écosystème marin est incroyablement riche. Concernant les déchets, je pensais Sulawesi préservée, mais Pulau Bunaken se trouve au large d’une grande ville, fait l’objet d’une fréquentation touristique importante et il n’est malheureusement pas étonnant qu’elle ne soit pas si préservée. Je m’étais représenté Sulawesi comme une destination peu touristique et hors des sentiers battus mais ce n’est pas tant le cas que je le pensais, surtout pour les endroits facilement accessibles.  D’autres coins de Sulawesi vous offriront des expériences bien plus originales. Reste que nous avons vu des poissons et des tortues à foison, pu observer un dugong, nagé dans une eau particulièrement agréable, pris le soleil, et nous nous sommes reposés sans penser au lendemain, nous contentant de vivre l’instant présent. Il est certain qu’on en gardera un très doux souvenir.            

Advertisements

3 thoughts on “[Indonésie] Sulawesi : repos sur l’île de Pulau Bunaken

Add yours

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: