[Maroc] Côte Atlantique : de Rabat à Essaouira, en passant par El Jadida en 2 jours

Dans le programme de votre road trip Marocain, vous avez prévu de faire une journée de route sur la côte Atlantique de Rabat à Essaouira? Nous l’avons fait pour vous, je vous raconte notre expérience. On se reposera ensuite une journée entière dans la douce station balnéaire d’Essaouira, sur les traces de Daenerys. Et oui, certaines scènes de Games Of Thrones y ont été tournées !

Programme de l'article :
  1. Une journée sur la route : de Rabat à Essaouira en passant par El jadida
  2. Que faire à Essaouira en une journée ?
  3. Où dormir et manger (végan) à Essaouira ?
  4. Pourquoi s’arrêter à Essaouira ?

Côte Atlantique : La route de Rabat à Essaouira en passant par El Jadida

Lire aussi : Conseils & Itinéraires pour 3 semaines de road trip au Maroc

Une journée sur la route : de Rabat à Essaouira en passant par El jadida

La route côtière se déploie sur 800 km, de Tanger jusqu’à Imsouane, tout au sud du Maroc. Pour notre part, nous partions de Rabat pour Essaouira, soit environ 465 km. Nous avons mis plus de 10 heures pour les parcourir. Afin de couper la route et car nous étions fatigués, nous nous sommes arrêtés à la jolie cité d’El Jadida sur la route vers Essaouira.

L’ Autoroute A1 ou la Route Nationale 16 ?

Je me sentais un peu angoissée ce matin là. Les routes s’annonçaient chargées en vue de l’aid pas encore annoncé mais qui n’allait plus tarder. N’ayant pas pu avancer le petit déjeuner, mais ne voulant pas le manquer pour autant, nous sommes partis vers 9h15, nous décidant à emprunter la nationale plutôt que l’autoroute, d’une part pour ne pas payer de péages, d’autres part, pour voir de jolis paysages de bords de mer.

Erreur. Autant l’intérieur du Maroc nous a offert les plus beaux paysages de notre vie, autant la côte m’a rebutée, défigurée par des usines, des raffineries, des élevages intensifs sans doute, des villes bardées de lotissements en constructions souvent abandonnées, et des zones jonchées de déchets. Plutôt que de perdre votre temps sur la nationale, prenez l’autoroute de Rabat à El Jadida, vous ne perdrez absolument rien, d’autant que certaines portions de nationales ne sont pas revêtues, en construction ou non encore ouvertes au public. Il fallait bien que la vitalité économique du Maroc s’exprime quelque part puisque nous n’avions évolués que dans des zones très rurales jusque-là. La route nationale traverse des villages dont les échoppes sont situées sur sa bordure, un vrai casse-tête entre les piétons, les voitures et les charrettes, d’autant plus à la veille de l’Aid. Et puis les locaux n’hésitent jamais à doubler, qu’importe la place. Sans oublier les nombreux contrôles de police. Oui, j’ai perdu mes nerfs plusieurs fois, et pourtant ce n’est pas moi qui conduisais ! Je n’ai jamais trouvé le temps aussi long que sur cette journée de route. Après El-Jadida nous avons tenté la route côtière, mais celle-ci étant abîmée, et sans vue sur la côte, nous avons repris la nationale. Pas de bol, il parait que la route qui longe l’Atlantique depuis Tanger devient vraiment sublime seulement après Essaouira, jusqu’à Imsouane.

Je ne saurai être de mauvaise foi et vous indiquerai qu’une cinquantaine de kilomètres après Casablanca, les paysages redeviennent bucoliques, comme on les aime, et malgré la fatigue, j’ai senti ma nervosité s’amoindrir, disparaître, et ma joie du voyage renaître. Il en faut peu, pour être heureux.

Un arrêt à El-Jadida, la cité portugaise

Sur la route se dressait El-Jadida, nous avons décidé d’y faire un crochet afin de couper cette interminable route sans beauté. Pas de coup de cœur pour cette station balnéaire bien que la vieille ville ceinte de remparts vaille bien la visite. Dès que vous entrez dans la citadelle fortifiée, l’agitation hurlante du dehors cesse, comme si vous pénétriez dans une bulle. Il n’y avait presque personne, et aucun touriste. J’en ai profité pour me faire gentiment arnaquer dans une boutique, puis nous avons pris un thé en terrasse du café culturel dominant la ville et la mer avant de nous promener sur les remparts, ouverts gratuitement tous les jours jusqu’à 17h30. Les portugais ont créée la ville en 1502, au commencement simple fortin sur la côte Atlantique, édifiant ensuite une citadelle fortifiée aux chemins de ronde offrant un agréable panorama sur l’Océan. Une fois n’est pas coutume, la médina se situe en dehors des remparts. Une halte que je recommande, deux heures nous ont suffi à nous imprégner de l’atmosphère. Puis nous n’avons pas traîné, car il y avait encore (beaucoup) de chemin à faire.

Promenade sur les remparts de la cité portugaise d'El Jadida au Maroc

Les remparts de la citadelle fortifiée d'El Jadida sur la côte Atlantique Marocaine

Vue depuis la terrasse du café culturel à El-Jadida

Que faire en une journée à Essaouira ?

Nous sommes enfin arrivés sur les coups de 19h30, exténués mais content d’être arrivés !

Se garer à Essaouira, la galère ?

Nous avons laissé notre voiture sur l’un des parkings à l’entrée des remparts, préférant éviter de circuler dans les petites rues. Je vous encourage à faire de même. Nous avons choisi un parking quasi vide, et pour cause, il était aussi bien plus cher car sécurisé par des caméras de surveillance. Le parking est à 50 dh/nuit, en cette fin de journée nous avons pu négocier à 80dh les deux nuits. Notre guide du routard indiquait toutefois un tarif à négocier autour de 20dh la journée et 30 dh la nuit. A vous de voir, le tarif n’est jamais vraiment fixe ! Des porteurs vous proposeront immanquablement leurs services pour porter vos bagages et vous guider jusqu’à votre logement.

Une journée dans l’ancienne Mogador

Pour être plus juste, ce fut deux soirées et une journée que nous passâmes à Essaouira. Et pas n’importe quelle soirée puisque nous avons appris, en même temps que les habitants, que nous étions le soir de l’Aïd, la fin du ramadan avait sonné ! Il y avait du monde dans les rues, beaucoup de vent car c’est véritablement la cité du vent, et une sorte d’électricité dans l’air. Ce n’est que le lendemain que nous avons pu goûter au charme calme de la station balnéaire, avec la joie de voir les locaux revenir aux terrasses des cafés et retrouver un peu de leur énergie.

Prenant notre temps, nous sommes sortis de l’hôtel vers 10h. La ville n’est pas grande, vous aurez tout le loisir de la découvrir lentement, sans vous presser. Promenez-vous dans la médina aux murs blancs et volets bleus, à la fois typique des médinas Marocaines et à la fois curieusement différente, toute douce, légèrement préservée du vent qui souffle avec force la plupart de l’année sur les côtes. La vieille ville a été réhabilitée en 2017-2018.  Et puis c’est la ville des chats dodus, il y en a beaucoup et ils sont incroyablement gras. Un contraste avec la silhouette des chats de Fès ou de Marrakech ! Ce jour là c’était l’Aïd, nombre de magasins étaient fermés, mais les gens de la ville s’étaient habillés en grande pompe pour ce jour de fête, un festival de beaux vêtements, de mines réjouies, qui s’en allaient dans les familles.

Ruelles de la médina d'Essaouira au Maroc

Portes et auvent dans les rues de la Médina d'Essaouira au Maric

Magnifique porte bleue d'Essaouira au Maroc

Votre pérégrination vous mène à une grande esplanade, la place Moulay El Hassan, débouchant sur le port. Prenez le temps d’un thé à la menthe à l’une des terrasses, nous y avons passé d’agréables instants à regarder défiler les enfants sur leur 31 et à sentir la vie reprendre à son rythme après un mois de ramadan. Nous vous conseillons un verre ou un dîner au café Taros qui dispose d’une grande terrasse en rooftop avec vue sur la Sqala du port et une longue carte d’alcools pour les amateurs. Pour le coucher du soleil, vous pouvez aussi rester sur l’esplanade.

Où regarder le coucher de soleil à Essaouira

La ville compte deux bastions Nord et sud, chacun occupé par une sqala : sqala de la ville, et squala du port située sur la porte de la Marine. Nous avons choisi de visiter celle du port. Un escalier situé dans la porte vous permet de monter au sommet de la muraille de la sqala, plateforme d’artillerie défensive datant du 18ème siècle. Attention à vos chapeaux, le vent souffle fort mais la vue sur Essaouira d’un côté, la plage de l’autre et les îles Purpuraires abritant encore quelques vestiges (prison, mosquée, et quelques fortifications portugaises) est un vrai enchantement. Nous sommes restés longtemps à observer le ballet des mouettes.  C’est ici que Daenerys a officié dans la saison 3 de Games Of Thrones, vous reconnaîtrez surement le décor.

Vue sur la ville d'Essaouira depuis la sqala du port

Vue sur la sqala du port à Essaouira

Vue sur les îles purpuraires depuis la sqala du port d'Essaouira au Maroc

Découvrez ensuite le port. Ce jour là tous les fameux bateaux de pêche bleus, si représentatifs de la ville, étaient à quais, les marins sans doute à fêter la fin du ramadan en famille. On y accède par le poste de douane, ou par la porte de la Marine. Si la pêche n’est pas une activité qui m’enchante, la vue de ces bateaux  a un petit côté mythique.

Port d'essaouira et ses bateaux de pêche bleus avec vue sur la sqala du port

Port d'essaouira et ses bateaux de pêche bleus

Passez par le poste de douane pour repartir et accéder à l’immense plage. Celle-ci s’étend à perte de vue sur plusieurs kilomètres, et est réputée pour le kite surf. Hélas pour la baignade il faudra se rendre assez loin pour ne plus avoir pied, or le vent peut rendre la baignade dangereuse. Promenez-vous les pieds dans l’eau, et si le vent n’est pas trop violent, profitez du soleil. Des cafés le long de la promenade entre la plage et la route vous offrent des instants de détente agréables (et un peu chers). Plus vous vous éloignez du centre d’Essaouira, plus vous serez tranquilles.

Quelle saison pour profiter d’essaouira ?

Tout dépend ce que vous venez y faire. Toutefois, dans tous les cas, Essaouira est une véritable bouffée de fraîcheur. Après les villes impériales, ou si vous venez de Marrakech, même en plein été, n’oubliez pas votre gilet. J’ai eu froid, vraiment froid, surtout en fin de journée. La température est quasiment la même toute l’année, cependant, au printemps et en été, un puissant vent appelé “Taros” se lève sur la ville, il y fait froid et humide. C’est alors la meilleure saison pour les sports de vent, mais la mauvaise pour la baignade. Pour profiter de la douceur du climat, privilégiez octobre-novembre. Si je résume :

  • Juin à septembre : le Taros souffle fort, parfait pour les  amateurs de sport de vent
  • Octobre – Novembre : températures douces et moins de vent, parfait pour profiter de la plage

Où dormir et manger (végan) à Essaouira ?

S’il y a bien un endroit au Maroc où vous n’aurez aucun mal à trouver un logement et de quoi vous restaurer, même en plein ramadan, c’est Essaouira. Pour les véganes c’est même la ville idéale puisque ici nombre de restaurants se tirent la bourre pour attirer cette nouvelle et étrange espèce. Attention toutefois, même s’il est marqué végan en gros sur leurs tableaux, vérifiez vos plats, certains ne savent pas toujours très bien ce que cela implique.

Où dormir : Riad Gloria

Nous avons réservé l’avant veille par Booking la chambre double supérieure, histoire de se faire un peu plaisir en cette fin de séjour. Nous avons été accueilli chaleureusement par Luigi, un Italien installé à Essaouira, avec un thé, une carte de la ville et plein de conseils. Nous lui avions annoncé notre végétalisme, et après quelques explications, le petit déjeuner ne fut absolument pas un problème. Nous avons beaucoup aimé cette superbe chambre aux tons chauds, dotée d’un lit double très confortable, d’une petite fenêtre et d’ une salle de bain spacieuse et très bien pensée. Une terrasse avec transats vous attend à l’étage. Un vrai coup de cœur pour ce logement situé dans la médina.

Tarif : 61 € les 2 nuits début juin 2019 

Réservez votre logement en passant par ce lien : Hébergement Essaouira

Où manger (végan) ?

  • Le corail at Latifa : Situé dans la médina – nous avons croisé la route de ce petit restaurant végétalien en en cherchant un autre. Le tout petit restaurant peut se targuer d’avoir été classé numéro 1 des restaurants végans dans le monde sur  HappyCow . Latifa propose une cuisine Marocaine végane et revisitée à des prix très intéressants (70 dh le menu). Elle et son mari sont réellement investis dans la cause animale et ne se contentent pas de surfer sur la vague. Ils pourront vous paraître réservés mais nous avons eu lors de nos deux repas de très riches échanges avec eux. Un petit coup de cœur pour ce joli restaurant très girly et chaleureux.
  • Shyadma’s : sur la même place que Le corail, ce petit restaurant qui ne paie pas de mine vous propose une carte 100% végétalienne et des formules particulièrement intéressantes. Le service et l’accueil sont souriants et doux, les saveurs explosives et délicieuses. Tout est préparé à la demande et fait maison. On recommande.

Pourquoi s’arrêter à Essaouira ?

Située à 177 km de Marrakech, cette très charmante station balnéaire mérite d’y passer une soirée et une journée, plus si (affinités) vous souhaitez profiter de ses joies maritimes. Vous aimerez les ruelles de sa médina, la fraîcheur de son air, ses cafés, ses restaurants, la place Moulay El Hassan très animée quand vient le soir, et ses innombrables chats plus dodus et craquants les uns que les autres. C’est une ville à l’atmosphère douce, où le tourisme de masse ne semble pas avoir fait de ravages.  Une jolie parenthèse iodée.

Connaissez-vous cette partie du Maroc ? Avez-vous déjà visité Essaouira et El-Jadida ?

Préparez votre road trip au Maroc en vous inspirant de notre expérience : 3 semaines de road-trip au Maroc, itinéraire et conseils. 

Vue sur Essaouira depuis la sqala du port, Maroc

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s