[Ouzbékistan] Budget et Informations pratiques pour 15 jours.

Vous prévoyez un voyage en Ouzbékistan ? Retrouvez quelques informations pratiques pour préparer votre voyage en indépendant. Après une première partie consacrée à l’itinéraire et aux incontournables, voici la seconde partie de ce compte-rendu pratique : quel budget pour 15 jours en Ouzbékistan, Informations pratiques (visa, monnaie, compagnie aérienne etc. ), mon ressenti sur ce séjour. 

Programme de l'article
  1. Budget
  2. Info pratiques
  3. On y va ou pas ?

Budget pour 15 jours en Ouzbékistan

Au cours de ces deux semaines en Ouzbékistan, nous avons dépensé 2221€ à deux, soit 1110€/personne. Ces dépenses comprennent le train (35€ par personne) et l’avion (585€ par personne) qui ont été payés en amont, et les dépenses sur place.

Ceci nous ramène à un budget journalier de 74€ par personne, billets d’avion compris et nous avons dépensé 980€ sur place.

  • Une nuit d’hotel dans un b&b de bonne qualité coûte environ 30€ en octobre (haute saison) et il est préférable de réserver en avance.
  • Un bon repas pour deux vous reviendra 100 000 soums (10€) en moyenne dans les villes touristique.
  • un café est entre 7 et 25000 soums selon qu’il soit authentique ou lyophilisé.

Lire aussi : 3 raisons de visiter l’Ouzbékistan


Infos pratiques – Ouzbékistan

La monnaie nationale : Les soums

Le soum ouzbek (UZS) est la monnaie du pays. Début 2020, 1€ = 10 598 soums.

Nous vous conseillons de retirer de l’argent dans votre pays et de changer vos devises à l’arrivée à l’aéroport de Tachkent. Pour les euros, le taux est très bon et ils ne prennent pas de commission. A Samarcande, les banques prennent toutes de grosses commissions sauf  la NBU (National Bank of Uzbekistan). Vous pouvez également changer vos devises auprès de vos hôtels mais vous aurez des commissions à payer. Nous avions suffisamment d’argent et n’avons pas retiré dans d’autres villes. Nous avons changé nos soums en euros en revenant à l’aéroport de Tachkent.

Les distributeurs de billets sont à priori souvent vides, nous n’en avons pas fait l’expérience. La carte bancaire n’est pas acceptée dans beaucoup d’endroits et des commissions sont prélevées. Nous recommandons d’éviter si vous le pouvez.

Doit-on avoir un visa pour se rendre en Ouzbékistan ?

  • Pour un séjour de moins de 30 jours : Non. Depuis le 1er octobre 2018, les Français n’ont plus besoin d’obtenir un Visa pour se rendre en Ouzbékistan. 45 nationalités ont également obtenu cette faveur au 1er Janvier 2019.
  • Pour un séjour de plus de 30 jours : il est toujours nécessaire d’obtenir un visa ( e-visa en phase de test)

Dans tous les cas, vous devez avoir un passeport valide encore 3 mois après votre date de retour prévu (Français).

A l’entrée le douanier m’a posé beaucoup de questions. C’est à la tête du client car certains passent vite, d’autres non. Toutefois, même s’il a fait le tour de mon passeport et posé des questions sur les documents qui s’y trouvaient (par exemple la carte d’un hôtel au Maroc, le talon d’enregistrement d’un vol pour Sulawési), il n’a pas demandé si l’on avait des devises à déclarer ou des médicaments etc.

Enregistrement auprès de l’OVIR

Lors d’un séjour en Ouzbékistan, vous devez être en mesure de présenter tous vos coupons d’enregistrement généralement obtenus auprès des hôtels. Nous les avons demandés à chaque fois (sauf pour la nuit en yourte). C’est toujours obligatoire, ne faites pas l’impasse. En revanche, personne ne nous les a jamais demandé. Cette obligation va peut être tomber en désuétude avec l’ouverture au tourisme (de masse). En attendant, on doit pouvoir vous suivre à la trace !

Si l’on vous invite à dormir chez l’habitant, celui-ci est sensé faire l’enregistrement de son invité. Je vous avoue que je ne sais pas bien dans quelle mesure cette obligation est vraiment obligatoire !

Quelle compagnie aérienne pour se rendre en Ouzbékistan?

Nous avons pris Aéroflot, la compagnie nationale Russe, car les prix des billets pour la saison haute est très élevé. Si vous avez un régime particulier, assurez-vous de faire la démarche de demander un plat personnalisé 36h avant le départ de votre vol, et donc avant votre check-in. Bon, on ne retiendra pas la compagnie pour la nourriture servie mais nous avons eu des billets à 585€ sans bagage en soute. D’ailleurs, si vous le pouvez, évitez de mettre vos bagages en soute car la compagnie est très réputée pour perdre les bagages. Un groupe de Français n’a pas retrouvé les siens sur notre vol, et les commentaires TripAdvisors vont dans ce sens, surtout depuis début 2019  : Avis Aéroflot

Si vous prenez Aéroflot, l’escale est à Moscou. A l’aller nous l’avons passée tranquillement mais au retour ce fut la guerre. En effet, vous devez passer la douane et la sécurité mais ils ne sont pas capés pour accueillir les passagers de plusieurs avions en même temps. Si vous avez le choix, prévoyez au moins 2h d’escale pour être sereins.

Plus cher mais plus  rassurant, vous avez Turkish Airways ou Uzbekistan Airways, la compagnie nationale Ouzbek et les seuls à faire des vols directs (environ 7h).

Décalage horaire avec la France

Le décalage horaire avec la France est de +3 heures en été et de +4 heures en hiver.  Ce décalage n’est pas assez important pour vraiment influer sur le voyageur et provoquer du jet-lag, du moins il ne nous a pas gêné.


On y va ou pas ?

A ce jour, l’Ouzbékistan reste un mémorable et merveilleux souvenir. J’ai eu envie de découvrir ce pays un peu sur un coup de tête, et après le Maroc en Juin 2019, ce fut notre second beau voyage 2019. En organisant le séjour à l’avance, c’est à dire en prévoyant notre itinéraire, en réservant les trains, les excursions et les hôtels, nous n’avons plus eu qu’à nous laisser porter. Nous préparons toujours un minimum nos voyages mais ne réservons généralement pas à  l’avance sauf pour les villes Européennes par exemple. Mais partant en haute saison, dans un pays dont nous ne connaissions pas grand chose et qui vient de s’ouvrir, j’ai préféré limiter les risques en jouant à l’agence de voyage en amont. Et nous nous sommes donc laissés porter au gré du désert, des villes anciennes d’une beauté insensée, de médersas au charme envoûtant.

J’ai découvert une cuisine aux doux parfums, loin d’être monotone comme je l’imaginais. Je me suis sentie en parfaite sécurité car il semble que chacun se respecte, touristes et habitants. Impossible de dire « les Ouzbeks sont tellement accueillants« , de même que les Parisiens ne sont pas tous des cons, mais globalement il règne une atmosphère agréable, absolument pas oppressante pour un touriste, et l’on a souvent été aidés.  Le contact avec les  gens est plutôt naturel, et notamment avec les enfants. Dans l’hôtellerie nous avons été reçus par des hôtes très serviables et courtois, jamais envahissants ! Bref, pour moi l’Ouzbékistan a tout bon et je  rêve  maintenant de découvrir ses voisins !

 

Est-ce qu’un séjour en Ouzbékistan pourrait vous tenter ? Quelle image, quelle idée en avez-vous ?  

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s