[Maroc] Moyen-Atlas : la région de Demnate et le pont naturel d’Imi Nfri

Vous prévoyez un roadtrip au Maroc ? Alors venez avec moi et enfonçons-nous dans la campagne Marocaine afin de découvrir en une journée la jolie région de Demnate, particulièrement renommée pour son impressionnant Pont naturel d’Iminifri.

Programme de l'article
  1. De la vallée des Ait Bougmez à Demnate
  2. Que faire (dans la campagne) à Demnate ?
  3. Où loger  à Demnate?
  4. Informations pratiques
  5. Pourquoi s’arrêter à Demnate ?

1-De la vallée des Ait Bougmez à Demnate

Il nous a fallu plus de 3h de route (contre 2h30 annoncées) pour quitter notre douce vallée des Ait Bougmez et rejoindre notre hébergement, à 6km de la ville de Demnate. 3h de route superbe à travers la province d’Azilal, depuis les montages plantées de pins, jusqu’à des vallées florissantes et épanouies de verdure, en passant par des plaines où paissent des troupeaux de chèvres, moutons et quelques vaches, accompagnés de leur berger. Attention aux quelques virages serrés en descendant des montagnes, roulez doucement sur les routes non revêtues et vous aurez une ballade comme le Maroc sait en offrir, préservée, authentique, traversant de tout petits villages comme hors du temps. Hormis quelques ânes et femmes revenant des champs chargés de luzerne, nous avons croisé assez peu d’âmes sur le chemin, et encore moins de voitures. Les touristes se faisaient inexistants. Sur une grande portion de route, vous ne trouverez aucune station essence, il faut avoir fait le plein avant (Dans la vallée vous trouverez des dépôts d’essence).

2- Que faire (dans la campagne) à Demnate ?

Le village des potiers de Boughrart

Maps.me s’est une fois de plus improvisé guide touristique et nous a fait quitter la route nationale sans nécessité. Grâce à lui, même si nous ne l’avons pas tout de suite remercié compte tenu de l’état de certains chemins, nous avons traversé de petits villages, dont certains où chacun semblait être potier. Des poteries séchaient de tous côtés, à tel point que nous avions peur de rouler sur l’une d’entre elle et nous pouvions voir de part et d’autres du chemin des artistes travaillant la terre, à priori avec les mêmes méthodes qu’autrefois. Tout s’est expliqué à la lecture du guide, il s’agit de la région de la poterie, un coin bien connu pour cela et ouvert au tourisme, à environ 4km de la grande ville de Demnate.  Nous ne nous sommes pas arrêtés, tout concentrés que nous étions à ne pas rouler sur une tajine séchant au soleil, mais les ateliers peuvent se visiter.

Point de vue pour le coucher de soleil

A Demnate même, je ne vous cache pas qu’il n’y a rien à faire de touristique. Nous avons roulé en ville pour nous ravitailler en vue de la journée du lendemain (ramadan oblige), mais toutes les petites boutiques étaient occupées uniquement par des hommes qui, assis par brochettes, semblaient attendre la rupture du jeune. J’ai chanté à plusieurs reprises, légèrement mal à l’aise, le légendaire refrain “où sont les femmes“, car je ne les voyais pas. J’ai eu du mal à sortir de la voiture, car cela voulait dire affronter le regard des locaux masculins peu habitués aux touristes dans leur ville, ou qui cachaient bien leur jeu. Evidemment ils ne mangent pas les dames, mais je ne cache pas le malaise pesant que je ressentais. Trêve de digressions, rendez-vous sur les hauteurs de Demnate, ils sont aménagés, vous aurez alors un superbe point de vue sur la ville, un gros bourg de Province un poil endormi en ce mois particulier, et le coucher du soleil vous promet de chatoyantes couleurs.  Ce belvédère est indiqué sur maps.me et prisé des gens du coin.

Espace Tamount (voir “où loger”)

Je vous l’indique ici mais nous ne l’avons visité que parce que nous logions dans l’hébergement attenant, qui appartient au même propriétaire. Il s’agit d’un très beau jardin, magnifiquement entretenu, si ce n’est la petite décharge se trouvant tout au fond, surement des déchets en attente de tri … Hélas quand nous sommes passés, ramadan oblige peut-être, tous les ateliers (de bois, de tissage, de poterie …) se trouvant dans les maisons de pisé étaient clos. En revanche, dans l’enclos des dindons nous nous sommes faits deux petits potes comme je les aime, et rien que pour ça, et la tranquillité absolue de ce coin de verdure, je recommande.  

Les jardiniers en plein travail.
Les jardiniers en plein travail.
Le pont naturel d’Imi N’fri

Je vous ai gardé le meilleur pour la fin. Pour ne rien vous cacher, dans ce coin de campagne Marocaine, c’est THE attraction à ne pas louper, le (seul) point réellement touristique. Situé à 6 km de Demnate sur la route d’Ait Tamlil, il s’agit une formation géologique très intéressante due à l’Oued Tisslit, que vous pourrez découvrir le long d’un sentier en boucle. Attention quand j’écris “sentier” c’est un pieux mensonge, il faudra gentiment escalader quelques rochers, et en saison humide (s’il n’y a pas trop d’eau cela va sans dire) , traverser à gué un petit oued. Rien de très compliqué, je l’ai fait sans difficulté, vous pourrez vous passer des “faux guides” qui vous proposeront leur service et pourquoi pas, un petit peu de quoi fumer. Descendez les escaliers, passez sous l’arche de 20 mètres de hauteur aux stalactites impressionnants et qui a la forme du continent Africain vu sous un certain angle, puis remontez de l’autre côté. L’endroit abrite une multitude d’oiseaux qui utilisent les anfractuosités de la paroi rocheuse comme nichoirs, leurs cris raisonnent et donnent une ambiance particulière au lieu. Vous pourrez aussi entendre les bêlements des moutons escaladeurs qui appellent leurs compagnons, ils grimpent partout, c’est impressionnant ! Pour information, Imi N’fri signifie “la bouche de la grotte” en langue berbère.

3- Où manger et dormir aux environ de Demnate?

Il n’y a pas pléthore de logements dans le coin, et les riads que nous avons trouvé soit sur booking, soit sur notre guide du Routard étaient au dessus de notre budget. Sauf un !

Dormir : Riad Aghbalou, un gite en pleine campagne

Situé à 500 mètres du pont naturel, son emplacement est idéal. Nous l’avons dégoté sur le guide du routard. La veille nous avons envoyé un mail mais n’avons reçu aucune réponse. A notre arrivée, personne dans la maison, un agenda de réservation resté coincé au 6 mai, premier jour du ramadan, les chaises sur les tables, la piscine vide. Bon. Nous avons enfin trouvé quelqu’un dans le jardin, qui nous a appelé le patron et nous avons opté pour une chambre en terrasse, avec sanitaires à l’extérieur (300 DH, à peu près 28€, petit déjeuner compris). Les chambres du rez-de-chaussée sont immenses, et les salles de bains (immenses aussi) sont intégrées (450 DH). La chambre s’est avérée quelque peu vétuste mais la salle de bain propre, et comme nous étions seuls, nous avions la grande terrasse pour nous. Correct pour une nuit, avec en points positifs la chambre donnant sur la terrasse, mais aussi le petit déjeuner gourmand servi dans le superbe jardin. Ah, et il a un peu fallu courir après le patron pour le payer.

Tarif : 300 DH la chambre en terrasse avec petit déjeuner (sans salle de bain) – les tarifs sont affichés à l’accueil

Faut-il réserver à l’avance ?

Durant le mois de ramadan, il n’y avait pas un chat, l’hôtel était complètement vide et ils n’ont pas répondu à notre mail. Par mesure de précaution, envoyez peut-être un mail quelques jours avant en temps habituel, ou réservez par un site tel que Booking.

Réservez votre logement en passant par ce lien Booking : Demnate

Manger : Le café-restaurant Iminifri

L’hôtel Aghbalou fait restaurant normalement, mais compte tenu du peu d’empressement, nous avons filé dîner dehors et avons choisi le café faisant face au pont naturel. Arrivés juste avant le ftour (rupture du jeûne), nous avons vu tout le monde disparaître, puis quelques jeunes du coin se sont installés pour manger et jouer de la guitare. Au menu ce soir là c’était omelette berbère, mais leur ayant expliqué que nous étions végétaliens, nous avons vu arriver un plat de légumes marinés et cuits à la perfection. Ils ont su s’adapter parfaitement !

Tarif : Nous en avons eu pour 70 dh/ personne le repas (deux salades berbères, un plat de légumes pour deux et deux thés à la menthe) 

Manger végane, est-ce possible ?

Comme mentionné, le restaurant du soir a su réagir et s’adapter aisément en nous présentant de délicieux et goûteux plats de légumes (poivrons, oignons, tomates, pommes de terre …). Concernant le petit déjeuner, nous avons simplement laissé de coté le beurre, les yaourts et les œufs durs pour dévorer la traditionnelle galette berbère, les olives, le pain, la confiture, les dattes … Nous n’avions pas prévenu le personnel de notre végétalisme, mais avons largement eu de quoi nous remplir l’estomac. Aucune difficulté pour manger végétalien lors de cette étape. 

4-Infos pratiques sur l’étape:

  • Pont naturel: Si un guide vous propose ses services, méfiance, ce sont des faux guides comme il y en a sur nombres de points d’intérêt. Vous n’en avez pas besoin.
  • Pont naturel : En période humide, si les roches sont trop glissantes, ne faites pas la boucle, remontez par l’escalier que vous avez descendu.
  • Tarif Pont naturel : gratuit (concernant le parking, nous avons seulement vu celui du café, nous ne savons pas s’ils font payer)
  • Essence : En partant d’Agouti (vallée des Ait Bougmez) vous n’aurez pas de station essence avant une bonne cinquantaine de kilomètres, prenez vos précautions (dépôt d’essence à Agouti et Tabant, au cas où).
  • Route : si le GPS vous fait quitter la route nationale pour les villages de potier, pas de panique mais roulez au pas !

Pourquoi s’arrêter à Demnate ?

Demnate marquait pour nous une étape nous évitant de passer toute la journée sur la route avant de rejoindre Ouarzazate, mais nous avons été véritablement ravis de nous y arrêter, découvrir le pont naturel, profiter de ce petit coin de campagne. Je n’en ferais pas l’objectif d’un voyage, ni une étape essentielle, mais si vous voyagez dans le coin, arrêtez-vous le temps d’une ballade sous le pont naturel, et d’un café face au magnifique paysage. Nous avons passé une après-midi reposante, la province d’Azilal a beaucoup à offrir et l’absence de tourisme de masse offre une belle alternative aux endroits surchargés. J’imagine que ce lieu est plus fréquenté hors ramadan, mais je ne l’imagine jamais bondé, ce qui en fait une destination authentique et tranquille.     

Connaissiez-vous cette arche naturelle d’Iminifri ? Un séjour au Maroc vous tente-t-il ?

Retrouvez toutes les informations pratiques pour un séjour Marocain réussi : 3 semaines de Road trip au Maroc 

Prochaine étape (complètement mythique) : Ouarzazate et Ait BenHaddou, aux portes du désert.

Advertisements

2 thoughts on “[Maroc] Moyen-Atlas : la région de Demnate et le pont naturel d’Imi Nfri

  1. Je peux comprendre le malaise pesant que tu ressentais, j’ai eu cette même impression à minuit dans un bus à Bobigny. Aucune femme à l’horizon, on a certains regards qui pèsent et qui mettent mal à l’aise. On ne s’est pas fait manger comme tu dis mais ça laisse parfois perplexe. Sinon cette arche naturelle est magnifique et les paysages ont l’air vraiment dépaysant ! Je n’entends pas souvent parler du Maroc et cette région mais ça sent bon l’aventure !

    Liked by 1 person

    1. Dans un bus à Bobigny je t’avoue que j’aurais peut être eu un peu peur à ta place ! Au Maroc c’était une sensation de gêne, de se sentir un peu “déplacée” quand tu es une femme et que tu n’en vois aucune, mais je me dis que c’était peut être à cause du ramadan. Dans les villes ensuite, les femmes sortaient bien plus (bon mais quand même pas au café, faut pas pousser, sauf à Rabat et Marrakech ahaha) . Je pense que tu aimerais le Maroc 🙂

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s