[Thaïlande] Découvrir la ville des singes : Lopburi

Nous ne savons plus trop bien qui nous en a parlé, mais nous avions dans l’idée de profiter de l’un de nos jours à Bangkok (article ici : que faire à Bangkok ?), pour visiter Lopburi, et ceci pour deux raisons : ses temples en ruines mais aussi et surtout … ses singes. Cette ville, petite capitale de province située à 150 km de Bangkok , outre sa place dans l’histoire Thaïlandaise, est réputée pour abriter une grande communauté de singes farceurs. Je vous invite à les découvrir avec moi.

Que faire à Lopburi ?

Il existe principalement deux sites de temples en ruines à visiter, ainsi qu’un musée, dans lequel nous n’avons pas mis les pieds, pour tout vous avouer. Nous avons savouré l’ambiance d’une petite ville, à l’écart de l’agitation de Bangkok, qui vit plus tranquillement, à la provinciale.

Visiter ses temples et monuments

  • Phra Prang Sam Yot (monkey temple)

Il s’agit sans doute de l’attraction numéro une de la ville, puisque ce temple situé en plein cœur de la cité est envahi par les singes. Il était à l’origine Hindouiste mais ses trois prangs sont eux d’origine Khmers, la province ayant appartenu au royaume d’Angkor au Cambodge. Vous trouverez à l’intérieur plusieurs sculptures de Bouddha décapités, ainsi que … des chauves souris ! N’hésitez surtout pas à pousser la porte d’entrée qui n’est là que pour laisser les primates hors du temple.

On y a passé un bon moment, à se faire photographier par un groupe de Chinois encadré par un policier souriant et observer les innombrables singes qui vivent tranquillement dans ce havre de paix en plein cœur de la cité.

Tarif : 50 baths

  • Wat Sri Ratana Mahathat

Situé idéalement en face de la gare de Lopburi, ce temple est préservé de la présence des singes, et vous offre ainsi une visite plus “classique”. Il comporte un beau chedi principal d’architecture khmère, quelques viharn et prangs. Même s’il ne s’agit plus que de ruines, ces temples, dont le plus ancien a 800 ans que de plus que le plus récent, l’endroit vaut le détour. Il donne une sensation de calme et d’apaisement, d’autant qu’il y a relativement peu de visiteurs.

Tarif : 50 baths

Observer les innombrables singes

Les macaques ont élu domicile dans la ville, mais se cantonnent aux alentours et dans le “monkey’s temple” ainsi qu’au niveau du Wat Kahon Kosa. Les habitants en sont fiers et leur consacrent même une fête en novembre.  Attention à ces singes, ils sont absolument adorables avec leurs frimousses mais les singes adolescents volent tout ce qu’ils peuvent et ouvrent les sacs, n’hésitant pas à griffer voir mordre si on leur résiste (et à appeler leurs potes à la rescousse).

Pour l’anecdote,  alors que nous venions de nous asseoir sur un banc du Wat Kahon Kosa, un singe a sauté sur la tête d’Arthur. Profitant de ce moment de distraction, un autre s’est enfui avec les lunettes qu’il m’avait piquées sur le front. Dans la confusion, un autre a pris l’un de nos sacs, l’a ouvert et a piqué … la DS ! On a fini par tout récupérer mais ce ne fut pas sans peine ni sans morsure (ils ne mordent pas franchement fort mais ça picote). A un moment je me serais même crue dans un film de Kung fu : un accroché au bras, l’autre dans le dos !

Remarquez le second petit singe accroché à ma jambe !

Principes de précaution :

  • Ne rien avoir sur la tête (même pas un élastique dans les cheveux)
  • Garder vos sacs fermés, voir cadenassés et les porter sur le ventre (ils vous sautent sur le dos sans vergogne !)
  • Eviter les singes adolescents, car si les tout petits sont aisément maîtrisables, il n’en va pas de même avec les singes ado, très vifs et promptes à vous becter ! Les plus vieux ne vous calculeront même pas.
  • Une fois que vous n’avez plus aucun objet accessible, laissez les grimper, ils ne mordront pas si vous vous laissez faire (ils mordent s’il se sentent agressés)
  • Les laissez les tranquilles si jamais ils ne vous demandent rien !
  • Et sinon …  montrez leur qui est le patron !

Comment se rendre à Lopburi ?

D’abord je vous raconte comment on a fait notre TeamTouristes, et ensuite je vous donne les bons transports pour vous y rendre. Partis à 7h30 de l’hôtel, nous avons pris un tuk-tuk (160 baths) pour nous amener à Victory Monument (place des Victoires), là où l’on devait prendre un mini-van. Le chauffeur de tuk-tuk nous a dit que les mini vans pour Lopburi ne partaient pas de là, mais le guide Lonely Planet disait que si ( on s’est dit : toi tu vas pas nous carotte hein !). Alors, nous y sommes allés.

Nous avons fait le tour de la place, rien trouvé. Enfin si, on a trouvé un chauffeur de mini van qui ne comprenait pas notre langue alors il a trouvé un gentil traducteur qui nous a indiqué que  pour prendre le mini van pour Lopburi, il fallait aller au terminal central des bus. Nous voilà dans le métro (33 bats), mais ce n’était encore pas là (parce que c’était pas à Mochit 1 mais à Mochit 2 qu’il fallait qu’on aille).

Nous voilà alors dans le bus 33 (10 bats). Nous sommes descendus au terminal central des bus et avons attendu notre mini van (110 bats). Nous étions, alors,  ENFIN dans le mini van. Ce n’est qu’après plus de 2h de mini van que nous avons atteint Lopburi, et il nous restait encore 2km de marche car les mini vans ne s’arrêtent pas en centre ville mais à la gare routière.

Le soir, nous sommes rentrés par le train (28 baths). C’était une belle expérience, car nous étions les seuls touristes sur ce quai squatté par les écoliers qui rentraient chez eux.

En résumé pour y aller :

  • Soit en van (2h /110-120 baths) : partent de la station de Mochit 2 (Terminal des bus) => Entrez dans la gare, prenez un billet, asseyez vous puis attendez que l’on vous appelle.
  • Soit en bus (s’arrêtent partout / 97 baths) : partent de la station de Mochit 2 (Terminal des bus)
  • Soit en train (3h/28 baths) : la solution la plus économique et la plus dépaysante, je la recommande (vous pourrez éventuellement vous arrêter à Ayutthaya).

La journée a été fatiguante. Nous ne l’avons pas fait car nous avions notre chambre à Bangkok, mais vous pouvez rester une nuit avant de retourner à Bangkok, histoire d’éviter trop de transports en une seule journée.

N’hésitez pas à réserver votre logement par ce lien : Hébergements Lopburi (vous aiderez AuroreVoyage à vivre !)

Aviez-vous déjà entendu parler de cette étonnante ville ? 

Advertisements

4 thoughts on “[Thaïlande] Découvrir la ville des singes : Lopburi

Add yours

  1. Le temple est magnifique mais alors tous ces singes, j’aurais trop peur, ils sont tellement chenapans et malins et voleurs ! joli article :))

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: