[Thaïlande] Pourquoi se rendre à Koh Tarutao?

Koh Tarutao est la plus grande île du Parc national maritime de Koh Tarutao qui comprend la tout petite et plus connue île Koh Lipeh. Ce parc national, situé sur la côte d’Andaman, tout au sud de la Thaïlande, à quelques encablures de la Malaisie, constitue l’un des territoires les plus beaux et les mieux conservés de Thaïlande. Nous avons choisi de passer plusieurs jours sur Koh Tarutao, encore préservée du tourisme de masse. Cette île a servi à partir de 1937 de bagne pour les prisonniers de droits communs et les prisonniers politiques Thaïlandais, son histoire oscille entre enfer et éden.

Ici, aucun resort construit par des promoteurs privés, vous ne trouverez que des hébergements gouvernementaux.

Que faire à Koh Tarutao ?

  1. Se rendre au visitor centrer

Le bateau accoste à Ao Pante, au Nord Ouest de l’île. Dès que vous arrivez au petit port, et après avoir fait tamponner vos billets d‘entrée au parc (taxe d‘entrée au parc national que vous aurez payée à l’entrée au port de Pak Bara), dirigez vous vers le visitor center.

Vous irez alors choisir votre bungalow, il y en a beaucoup, situés autour de Ao Pante et de Molae (à partir de 600baths/nuit, payable au départ). Vous pouvez également choisir de louer un emplacement de camping (avec ou sans tente).

Si vous souhaitez résider plus au sud, sur Ao Son, vous pourrez louer des tentes uniquement, il n’y a aucune autre infrastructure.

N’hésitez pas à demander une carte de l’île ainsi que toutes les informations nécessaires à votre séjour (location de vélo etc …)

Le visitor Center ouvre à 8h.

  1. Louer des vélos

Pour parcourir l’île, l’idéal est de louer des vélos. Rendez-vous au visitor Center de Ao Pante pour la location.

Tarif : 250 bats/jour    

  1. Randonnée «  Too boo Cliff »

Cette petite randonnée (20 min), part du petit magasin situé vers l’entrée de l’île (Ao Pante). Il est parfaitement indiqué et balisé, et vous emmène, à travers la jungle, jusqu’à un magnifique point de vue sur la foret et les îles alentours. Vous pourrez également observer une faune luxuriante en chemin. Pour notre part nous avons vu des singes se balancer d’arbre en arbre en toute décontraction (d’ailleurs j’ai rangé mes lunettes dans ma poche, pas remise de Lopburi !). Attention, la randonnée est courte mais ça grimpe sec par des escaliers de pierre qui peuvent être glissants par endroits.   

  1. Crocodile Cave

Allez à Ao Pante, vous y trouverez facilement un bateau pour vous balader au fil de l’eau sur la mangrove dans laquelle vivent les crocodiles, et visiter la fameuse Crocodile Cave.

Tarif du bateau : 500  baths (un conseil : trouvez des copains pour partager le tarif avec vous !)

  1. Plage d’Ao Son

Cette plage longue de 3km, est un important site de niches pour les tortues. Elle est située à environ 2heures de marche, 50 min de vélo ou 30min de bateau d’Ao Pante et il y existe un petit restaurant. Un bureau de rangers (gardes forestiers) y est installé, vous pouvez voir avec eux pour organiser des trecks, notamment pour le sud de l’île, beaucoup plus difficilement accessible.

C’est très impressionnant de se trouver quasi seuls (nous étions 3) sur cette immense langue de sable blanche, face à la jungle. L’eau reste peu profonde, il vous faudra marcher longtemps avant de ne plus avoir pied.

Malgré la beauté naturelle exceptionnelle de ce site, nous avons eu une grosse déception concernant la plage. De très nombreux déchets la jonche, à la lisière de la jungle. Ca fait vraiment très mal au cœur, mais la gestion des déchets ne semble pas le fort des gestionnaires de l’île. Quel dommage.

  1. Ludu Waterfall

Ces cascades d’eau douces renferment de petites piscines idéalement rafraîchissantes, au cœur de la jungle. Pour y aller, en partant du nord d’Ao sun (les cascades sont indiquées), vous en aurez pour environ 1h de marche en suivant la rivière.

Pour notre part, nous avons fait la Team touriste en beauté. Ayant perdu le sentier très rapidement, nous nous sommes retrouvés à escalader les rochers de la rivière pendant presque 2h30 (la marche dure une heure normalement), avec Monsieur qui tentait vainement de calmer mes sanglots après une trop longue série de rochers ultra glissants. Nous nous sommes arrêtés à la petite piscine d’eau douce, mais comme il y avait de petits poissons qui me mangeaient les peaux mortes, j’ai pas osé m’y baigner (non, je ne suis pas une fan de la fish pédicure !).

Heureusement, au retour, nous avons scrupuleusement suivi le sentier, qui n’est pas toujours facile non plus (vous verrez parfois des troncs d’arbres en travers du chemin, regardez bien, il y a des cordes) et les flèches qui le balisent, et en moins d’une heure nous étions revenus.

  1. Lo Po Waterfall

Le chemin de randonnée part à environ 500 mètres au sud d’Ao Son, et prend un chemin légèrement différent du précédent. Vous en aurez pour une heure et demi à atteindre les cascades.

Après notre aventure, nous n’avons pas tenté le diable et sommes allés nous baigner. Faut pas pousser mémé non plus.  

8-  Ao Talo Wow

Il s’agit de l’ancienne prison pour les prisonniers de droits communs. Il vous faudra environ 4h de marche depuis Ao Pante pour l‘atteindre, 1h30 de vélo ou de bateau.

Ce qui vous interpellera d’emblée est ce gros morceau de roche karstique comme coupée nette, et son débarcadère, qui ont vu débarquer les prisonniers entre 1937 et 1947. N’hésitez pas à visiter le tout petit musée qui vous donne quelques explications sur le lieu chargé de mémoire que vous visitez.

Un chemin de randonnée situé à environ 500 mètres vous emmènera sur les traces de ces anciens bâtiments, de la maison du gouverneur de la prison, aux baraquements des prisonniers dont il ne reste presque rien aujourd’hui. Le petit chemin, parfaitement balisé, se poursuit à travers une jungle bien épaisse : n’oubliez pas l’anti-moustique et surveillez vos pieds (L’un des membres de la Team touristes s’est retrouvée avec une vilaine sangsue lui suçant avidement le sang du pied et c’est parfaitement dégoûtant).      

9- Ao talo udang

Il s’agit de l’autre prison de l’île, celle des prisonniers politiques, située encore à 5 heures de marche de la prison d’Ao Talo Wow. Des rangers peuvent vous accompagner dans ce trail, qui reste difficile à faire tout seul car la jungle est assez épaisse. Une autre alternative est d’y aller en bateau (3h).

Nous n‘avons pas fait cette excursion car trop chronophage à notre gout (et beaucoup, beaucoup trop d’efforts physiques pour y aller vu qu’on ne voulait pas prendre le bateau).

10- AO Russi

Rendez-vous au nord de l’ile, de l’autre côté pour faire du snorkeling et visiter les caves. Arrangez cette excursion avec le bureau du parc pour prendre un bateau (environ 30 min de route).

On ne l’a pas fait car pour être honnête, on voulait plutôt faire du vélo.

Comment vous rendre à Koh Tarutao ?

Kho Tarutao est accessible en bateau uniquement depuis le port de Pak Bara. Il n’y a qu’un seul bateau par jour, qui part à 11h30, depuis le quai 4. Vous en aurez pour environ 30 min de route.

Pour acheter votre billet, rendez-vous dans n’importe quelle agence de voyage située autour du port

Tarif :

  • Bateau : 450 baths
  • Droits d’entrée au parc national de Koh Tarutao : 200 baths pour les étrangers (à payer à l’entrée au port et valables 5 jours)
  • Droit d’entrée au port : 20 baths

Où loger à Koh Tarutao ?

Vous avez deux choix pour vous loger sur l’île :

  • Ao Pante

Nous avons choisi de loger à cet endroit en bungalow pour deux. Nous avons été très agréablement surpris car il est grand, vous aurez des serviettes de bain, une salle de bain individuelle comprenant toilettes avec une chasse d’eau (non non, il n’y en a pas toujours !), ventilateur rotatif. Et votre chouette petite terrasse.

  • Ao Molae

Vous pourrez également y louer des bungalows (il doit y en avoir une dizaine) ou bien des tentes. On s’y est arrêté sur la route d’Ao son, si vous louez là bas, deux conseils : emmenez de la nourriture avec vous depuis le continent pour être autonome car les restaurants son chacun à quasi 4km de route, et louez des vélos. Puis kiffez, les bungalows donnent tous sur la mer.

  • Ao Son : vous ne pourrez que camper.

Attention :

  • Eau froide uniquement
  • Pas d’électricité dans la journée jusqu’à 18h30
  • Pas de Wifi ( il n’y en a absolument nulle part sur l’île).
  • Pas de prise électrique

Où manger ?

Il n’y a que deux restaurants sur toute l’île, l’un à Ao Pante, l’autre à Ao Son. Les prix sont légèrement plus chers que sur le continent (comptez 70 baths pour le plat le moins cher).

Il y a également un tout petit magasin situé à l’entrée de l’île ( Ao Pantae), où vous trouverez quelques soupes de nouilles déshydratées (eau chaude à disposition), chips et autres produits de première nécessité.

Convaincus ? N’hésitez pas à vous y arrêter sur votre route pour la plus connue petite Koh Lipeh, cette île en vaut le coup, elle nous a charmé dès le pied posé à terre, et pourtant, il pleuvait à verse (et il a beaucoup plu à verse d’ailleurs) !

Alors, ça vous tente Koh Tarutao ?

Advertisements

4 thoughts on “[Thaïlande] Pourquoi se rendre à Koh Tarutao?

Add yours

  1. Très intéressant tout ça ! Qu’est ce que ça donne envie ! Merci de nous faire partager vos aventures ! Vos aléas comme l’échappée du sentier et les sangsues sur le pied de votre copain touriste font partie (peut être pas sur le moment certes) de la magie de ce que vous vivez ! Je vous embrasse fort fort !!

    Like

    1. Les sangsues et les moustiques, l’eau froide, les fourmis dans le lit c’est pas cool, mais pourtant qu’est ce qu’on kiffe ! Merci pour ton message encourageant Céline !!! Plein de bisous à toi aussi !!!

      Like

  2. Et bien cet épisode semble très sportif et parfois un peu stressant.
    La beauté environnante doit anéantir les côtés déplaisants.
    On est pas habitués à ces insectes envahissants. Ils nous rappellent que nous sommes chez eux…

    Petite requête. Lorsque tu parles de petit magasin et de restaurants pourrais tu mettre des photos je ne me rends pas compte de ce à quoi ca ressemble.
    Si tu as le temps bien sûr. Je sais que c’est parfois long de charger des photos.

    Like

    1. Oui on oublie vite les désagréments qui sont assez nombreux pour nous qui avons l’habitude de vivre dans le confort, vu la beauté du site !
      Ah mince je n’ai pas pris de photo des restaurnts ni du petit magasin. Il y a pas mal de place dans le grand resto, je dirais facile une cinquantaine et le petit magasin c’est comme une épicerie de quartier, mais en plus petit !
      Belle journée 😉

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: