[France] Découvrir la Baie de Somme et dormir en roulotte.

Week end baie de somme

Monsieur a reçu en cadeau au travail une Naturabox qui nous a permis de choisir une nuitée dans une maison d’hôtes “nature”. Nousavons choisi de passer la nuit du samedi soir dans une roulotte située en Baie de Somme, en plein territoire Picard. Comme ils étaient complets jusque tard dans l’année, nous avons opté pour la première date de libre, le samedi 27 octobre. Et comme la baie de Somme c’est à plus de 2h de chez nous, on a sauté sur l’occasion pour se dégoter un hôtel au nord de la baie le vendredi soir, afin de descendre tranquillement jusqu’à notre second point de chute le samedi soir.

Itinéraire en Baie de Somme : de Fort-Mahon à Amiens

Vendredi 27 octobre

Partant du Sud de Paris, nous sommes arrivés à Fort Mahon-Plage, au Nord de la baie de somme, le vendredi vers 21h30. Après avoir déposé nos affaires à l’hôtel, nous avons souhaité dîner. Mais ce fut le drame ! Prenez vos précautions : après 21h30, les cuisines sont fermées.  Vous pourrez toujours vous rendre à Berck, mais rien n’est certain. Si vous arrivez tard, assurez-vous de dîner avant, ou d’emporter des vivres avec vous.

Où dormir ? Hôtel à Fort Mahon

Hôtel La terrasse65€/nuit vue sur parking – 88€/nuit vue sur mer – Petit déjeuner 11€/pers- ajouter 2,30€ de taxe de séjour

La chambre est petite mais très cosy, très propre, bien agencée. Vous avez une salle de bain tout équipée (gel douche à discrétion, sèche-cheveux, baignoire). L’accueil est très correct, l’emplacement de l’hôtel idéal puisqu’il donne directement sur la grande plage de Fort-Mahon. Faites attention à bien arriver avant 22h, ensuite il n’y aura plus personne à l’accueil.

Réservez par ce lien (ça ne vous coûtera pas plus cher et ça aidera aurorevoyage.com à vivre) : Fort-Mahon Plage


Samedi 28 octobre

Réveillés tenaillés par la faim, on s’est rapidement levés et mis en quête d’un endroit où prendre un petit déjeuner. Le petit déjeuner buffet de l’hôtel ne nous tentait pas. Il faut vous dire que nous sommes végétaliens depuis le retour de notre grand voyage, et que les options 100% végétales ne sont pas légions une fois sortis de la capitale et des grandes villes. On a quand même trouvé notre bonheur chez « Aux grains de sable » dans la rue principale, qui propose une formule Thé ou Café + Jus d’orange + pain (beurre) confiture à 5,60€/pers. Avec enfin quelque chose dans le ventre, nous sommes partis à la découverte de la côte.

Fort Mahon – Plage (dunes)

Fort Mahon est réputée pour son immense plage de sable, les dunes qui la bordent et les quelques bunkers, témoins de la grande guerre, qui les parsèment. Ce weekend-là le vent soufflait fort, la température avait très brutalement chuté durant la nuit mais nous avons pris plaisir à nous perdre dans les dunes, à monter et descendre les petites collines sablées, puis à rejoindre la plage. Les couleurs tout en nuance nous ont captivés : des nuages noirs et mouvants, du sable gris argenté, une eau moussante aux teintes bleutées …  J’ai eu terriblement froid, je crois même que mon cerveau a commencé à geler. Mais c’était superbe, et presque solitaire. Juste quelques piétons et une petite armée de chars à voile se partageaient l’immensité grise.

Fort Mahon Plage

Fort Mahon baie de somme

Dunes baie de somme

Dunes fort Mahon

Dunes Fort Mahon

Le Crotoy

Sur les coups de 11h30, nous avons repris notre bolide. Enfin, celui du collègue de Monsieur qui a eu l’immense bonté de nous le prêter en catastrophe. Mais ceci est une autre histoire. Environ 30 minutes plus tard, nous arrivions à la ville du Crotoy, l’une des stations balnéaires les plus connues de la baie de somme. Le centre-ville est petit, tout mignon, les bars et restaurants se concentrent essentiellement vers la jetée, là où vous trouverez une statue à la gloire de Jeanne d’Arc qui fut incarcérée dans le château prison dont on ne voit plus aujourd’hui qu’un reste de mur d’enceinte. Le Crotoy était un grand port de pêche mais au fil du temps, le sable s’est invité dans la baie, empêchant les bateaux d’y entrer et d’en sortir.

Si vous partez ramasser des crustacés à marée basse, prenez garde, l’eau remonte très vite et les courants sont très forts. Vous trouverez les horaires de marée placardés un peu partout. Allez-vous balader le long de la jetée, longue de 2km, et observer les alentours. De l’autre côté vous devinerez Saint Valéry sur Somme, puis plus loin, la pointe du Hourdel. Avec un peu de chance, ce ne fut pas notre cas, et de bonnes jumelles, vous apercevrez peut-être les fameux phoques de la baie de somme. Question paysage, nous étions sous le charme. Les couleurs sont changeantes. La pluie avait cessé, le vent avait chassé les nuages et nous avons eu droit au ciel bleu pour découvrir l’immense langue de sable exposée plein Sud.

Le crotoy baie de somme

Le Crotoy baie de somme

Week end baie de somme Baie de somme le crotoy

Nous en avons profité pour déjeuner à la Dolce Vita. Un restaurant Italien qui propose, entre autres, de très belles pizzas. Nous avons opté pour la végétarienne (sans mozzarella) et malgré ce choix par défaut, on s’est régalé (11,50€ la pizza végétarienne). Vous trouverez également de nombreux restaurants proposant des moules et autres fruits de mer.

Saint Valéry Sur Somme

Reprenons notre bolide en direction de l’autre côté de la Baie. Celle que l’on apercevait depuis Le Crotoy. Saint Valéry sur somme est plus grande, plus touristique et peut se diviser en trois partie : son port de plaisance, son mignon centre-ville et sa cité médiévale. Baladez-vous le long du bras de mer, le panorama est magnifique, et l’on aperçoit Le Crotoy en face, avec sa longue et immaculée langue de sable. Montez au Calvaire des marins, lorsque la baie n’était pas encore ensablée, il parait que c’est ici que les femmes attendaient le retour de leurs marins de maris. La vue y est superbe, c’est un incontournable. Il est bien indiqué. Continuez vers la cité médiévale, parcourez-en les ruelles fleuries et admirez les points de vue sur la baie. Je vous confesse qu’à ce stade, j’étais congelée, une migraine s’installait et je n’avais qu’une hâte : me réchauffer avec un thé. Nous avons filé vers la pointe du Hourdel.

Calvaire des marins point de vue

Calvaire des marins point de vue Saint Valéry Sur Somme

Saint Valéry Sur Somme ville médiévale

La pointe du Hourdel

La légende raconte que c’est ici vous avez le plus de chance de voir des phoques. La pointe du Hourdel comprend un petit port, moins utilisé aujourd’hui, vous savez, à cause de l’ensablement de la baie. D’ici vous aurez vue sur la rive d’en face, Le Crotoy. L’endroit est magnifique mais je n’ai pas de photo à vous montrer. Ma migraine avait atteint une sorte de paroxysme qui m’a poussée dans le seul bar du coin pour me reposer, en espérant que ça passe. Mais le thé et la chaleur n’y pouvaient rien, et voilà la grosse déception de ce weekend : je n’ai vu aucun veau marin avec leurs si mignonnes moustaches. Il a fallu en catastrophe rallier notre point de chute pour la nuit, afin d’y avaler une aspirine suivie d’une sieste salvatrice.

Où dormir ? La roulotte du Câtelet

Lorsque nous feuilletions notre livret Natura box, nous avons jeté notre dévolu sur cette petite roulotte située au sud de la baie de somme. Lorsque nous sommes arrivés, nous avons été accueillis très chaleureusement par notre hôte Hélène qui m’a sauvé la vie avec un Doliprane. Alors qu’il faisait un froid de canard, nous avons pris nos quartiers dans notre petite roulotte expressément aménagée dans le jardin. On a adoré ce moment hors du temps, dans notre petit espace si cosy, si chaleureux, dans lequel on se sent si bien et au chaud. La petite salle de bain bien aménagée, l’espace nuit, le coin bureau, tout est pensé avec intelligence. Vous trouverez également un portfolio des activités à pratiquer dans la région. Le lendemain, nous avons pris le petit déjeuner dans la véranda de nos hôtes, avec les autres clients puisque le gite comprend trois locations. Au programme : du pain délicieux, des confitures maisons et du jus de fruits maison. Nous avons beau être végétaliens, nous avons trouvé notre bonheur. Surtout qu’ensuite, on a été visiter le merveilleux potager, rendre visite aux nombreux volatiles (poules, canards, dindes..) ainsi qu’à Anna l’adorable ânesse.

La roulotte du Catelet baie de somme La roulotte du Catelet baie de somme

Plus d’informations sur leur site : http://chambreducatelet.e-monsite.com/

La roulotte : 60€/nuit – petit déjeuner compris    


Dimanche 29 octobre

Amiens et sa cathédrale

Avant de rentrer à Paris, j’ai eu envie de visiter la cathédrale d’Amiens, dont on dit qu’elle est l’une des plus impressionnantes de France, j’ai même lu qu’elle était la plus grande et la plus haute, et que l’on pouvait y faire entrer le Stade de France. C’est une idée idiote de vouloir y faire entrer le stade de France, mais à priori, c’est possible. Située dans le quartier Saint leu, au centre de la ville, nous sommes entrés par le parc, et en avons fait le tour avant de découvrir sa magnificence en arrivant sur le parvis. Cet édifice est spectaculaire, avec sa flèche culminant à 130 mètres, et sa magnifique rose de 30 mètres de circonférence. A l’intérieur, l’émerveillement continue devant tant de grandeur et de beauté, la hauteur est incroyable et les détails attirent l’œil de partout. L’autel et les voûtes, impressionnent particulièrement. Pas déçu de cet arrêt, nous avons parcouru très rapidement les ruelles autour de la Cathédrale, admirant les immeubles bas et étroits, souvent en briques, qui font le charme de cette région. Le long du canal, vous pourrez admirer de petites maisons colorées. Dans son genre, Amiens mérite le nom de « Petite Venise du Nord ». Nous ne nous sommes pas attardés mais je ne doute pas que cette jolie ville aurait eu bien plus encore à nous offrir, et nous aurions volontiers prolongé la visite si le froid polaire n’avait pas eu raison de moi.

Amiens centre ville Amiens centre ville

Amiens Cathédrale

Amiens Cathédrale

Amiens Cathédrale Amiens centre

Bilan Budget baie de somme

Côté finances, voici ce que nous a coûté ce weekend en Baie de Somme par postes de dépense :

  • Logement :  127,30€ (1 nuit nous a été offerte via Naturabox que je compte tout de même dans le budget )
  • Voiture (essence + parking ) : 64,5€ (la voiture nous a été prêtée par un collègue)
  • Nourriture – boissons :  90€

Soit un totale de 281,7€ pour deux (140€/personne).

Nous n’avons eu aucun frais d’activité, puisque toutes les ballades que nous avons faite sont parfaitement gratuites.

On y va ou pas ?

Pour résumer, la région propose une palette de couleurs, de nuances, de paysages quasi impressionnistes qu’il est passionnant de regarder évoluer au fil des heures du jour. Si le froid ne m’avait pas totalement surprise et transie, j’aurais aimé passer des heures sur les différentes plages, à observer la montée des eaux, les oiseaux, le ressac, les couleurs du ciel.  J’aurais aimé voir le soleil descendre sur l’eau et embraser le ciel depuis la ville du Tréport. Trêve de regrets, la journée passée dans la région nous a enchantés. La baie de somme constitue une destination idéale pour un weekend au grand air.

Connaissez-vous la Baie de Somme ? Si oui, quel est le souvenir le plus marquant que vous en gardez ?

Advertisements

6 thoughts on “[France] Découvrir la Baie de Somme et dormir en roulotte.

  1. Et oui, les impressionnistes y allaient volontiers, Paris n’est pas si loin… Merci pour cet article, ça donne envie de découvrir le coin, même si ça me fait un peu loin pour y aller juste un weekend…!

    Like

    1. Les impressionnistes allaient partout où les couleurs les attiraient, et cette région a de quoi réjouir ! Merci pour ton passage ici. Si ce n’est pas pour un weekend , ça peut être pour quelques jours, c’est une idée de destination nature ! Belle journée 🙂

      Liked by 1 person

    1. Ah moi aussi j’aurais bien aimé les voir mais on a pas pris de de guide, et à la pointe du Hourdel je me suis sentie trop mal. A charge de revanche. Je pense que tu en parlerais très bien, que les couleurs t’inspireraient 🙂

      Like

  2. Merci pour ce superbe article qui fait honneur à cette belle région !
    J’ai grandi à Amiens et mes roulades dans les dunes de Fort Mahon Plage font parties de mes doux souvenirs d’enfance ! C’est dommage pour le froid, si tu as l’opportunité d’y retourner en été ça sera l’occasion de redécouvrir les paysages avec une toute autre palette de couleurs. Le parc du Marquenterre est superbe et les balades à vélo… b.o.n.h.e.u.r !

    Liked by 1 person

    1. J’ai découvert Amiens, et j’étais sous le charme de ta ville d’enfance. On en a pas vu grand chose mais rien que ça, j’ai aimé. Et cette région est belle, les couleurs m’ont beaucoup frappée. J’étais triste qu’il fasse gris en me levant, et pourtant, c’était superbe, une nuance de gris, de verts, de bleus, c’était un régal. J’y retournerai c’est sur, je n’ai pas vu les phoques 🙂 Belle journée à toi

      Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s