[Humeur] Jour de confinement obligatoire 41 : quand la pluie revient.

Avez-vous déjà vu mois de mars et d’Avril plus resplendissants que ces mois de confinement 2020 ? Nous sommes le 27 avril, la pluie vient de pointer le bout de son nez et la météo annonce au moins une semaine d’elle. Les mauvaises langues parlent d’un mois de mai pluvieux, le ciel nous invitera peut-être lui-même à un déconfinement prudent. Car le temps arrive de la libération. Mais une libération encore floue et douteuse, suivant un plan encore bien illusoire.

Les enfants à l’école le 11 mai ? Oui, sur la base du volontariat. Et suivant des consignes que je souhaite bien du courage aux enseignants à faire appliquer. Vous voyez les petits de maternelle se tenir à un mètre, les enfants de primaire qui ne se sont pas vus depuis plusieurs semaines ne pas se sauter dans les bras, les bambins de crèche éternuer dans leur coude et ne pas se moucher dans leur doigts ?

Dans les transports en commun, nous devrons nous tenir à un mètre les uns des autres. J’approuve. Je rêverais que même en temps normal, les frotteurs du métro se tiennent à 1 mètre de nos fessiers, que les esprits grégaires ne s’assoient pas sur le siège à côté quand tous les autres sont vides et que les heures de pointe ne soient pas le temps des coudes dans le ventre et des haleines dans le visage. Mais quelle utopie ! Se tenir a plus d’un mètre les uns des autres si nous reprenons nos voyages quotidiens, c’est injouable.

D’autres mesures sont envisagées. Difficile d’envisager de les appliquer à la lettre. Mais quelle est la bonne marche à suivre ? Un déconfinement  entraînera nécessairement une augmentation massive des conduites à risque et donc des contaminations. Garder toute la population sous cloche est tout bonnement impossible à long terme, il en va de la survie même et de la santé mentale. On se prendra sans doute cette deuxième vague tant annoncée, et il sera sans doute temps de « reconfiner ».

En attendant, je vais acheter des masques pour le 11 mai. Et lorsque le déconfinement sera officiellement annoncé, j’irai probablement faire une grande promenade et des emplettes dans des magasins que nous avons du déserter car trop loin de chez nous. Le weekend qui suivra, nous avons plusieurs visites de maisons prévues. Pendant cette période compliquée, notre projet nous aide tous les jours à visualiser un « après » plus proche de nos désirs profonds. On ne parle pas encore voyage, c’est trop tôt, mais quelque fois j’imagine notre joie de pouvoir planifier des vacances, ailleurs que chez nous. Les dernières commencent à dater et parfois, il y a un peu de fatigue dans notre moral. 

On ne fera pas les fous le 11. Mais on sera bien contents de ne plus avoir à nous munir de nos attestations en guise de bracelet électronique nous confinant dans un rayon d’1km de chez nous à la moindre sortie.

Et dans le temps qui nous reste, je reste chez moi au maximum et continue de me lancer des défis culinaires. Il y a encore 2 mois, je n’aurais jamais imaginé faire mon pain, des gnocchis ou encore des gyozas maison. Passé le 11 mai, je ne sais pas si je continuerai. Alors je profite de ce temps en suspension, évite de me poser des questions trop anxiogènes, ai coupé les infos et les décomptes du nombre de morts.

Et vous, vous allez faire quoi le 11 mai ?

2 commentaires sur « [Humeur] Jour de confinement obligatoire 41 : quand la pluie revient. »

  1. Bel article et bonne philosophie! Vivement un semblant de liberté retrouvé.
    Merci de partager tes humeurs sur ce blog. On se sent moins seul dans notre tête en lisant les billets d’humeur de personnes qui sont dans le même état d’esprit.
    Et surtout vivement le retour à la normale pour toujours plus de voyages.
    Hâte de lire tes articles sur la Sicile 😉 que tu visiteras tôt ou tard n’est ce pas?
    Bon courage pour la suite!
    Salomé

    J'aime

    1. Hello Salomé ! Merci beaucoup pour ton commentaire !
      J’avais des idées pour ce blog, des « top 5 des coins les plus beaux du Laos » ou « Top 5 des meilleurs plats végan Thailandais »
      Mais pas eu le courage de me replonger dans les voyages passés. Mais ça commence à revenir, j’ai hâte aussi de raconter mes prochaines virées.
      Sicile j’espère toujours, si possible pour septembre/octobre sinon au printemps prochain !
      Merci encore pour ton passage ici 🙂
      Belle journée.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s