[Philippines] Voir Manille puis partir !

Vous passerez certainement par Manille en arrivant et/ou en repartant du pays. Pour notre part, nous sommes passés 3 fois par son aéroport et avons décidé d’y séjourner 2 jours et 1 nuit avant de prendre notre avion pour Singapour.

 

Une arrivée au petit matin

Nous sommes revenus à Manille par bus de nuit à 4h30 du matin, pas très frais, et les muscles endoloris. Nous avons fini par trouver un taxi (deux nous ont clairement envoyés bouler) pour nous rendre à notre guesthouse réservée par téléphone quelques jours plus tôt. Après avoir gentiment comaté quelques heures (chance, la chambre était libre !), nous avons retrouvé le wifi et la civilisation moderne connectée au bar lounge en rooftop de l’hôtel. Après quelques moments de navigation frénétique, c’est vers 11h que nous sommes partis à pieds à la découverte de Manille.

Survoler Manille …

Mais pour tout vous avouer, nous étions trop fatigués pour courir partout. Nous nous sommes concentrés sur le quartier de Rizal Park, délaissant le quartier le plus connu et touristique qu’est Intramuros (où se visitent les monuments les plus emblématiques comme le Fort Santiago).

Nous avons déambulé dans le Rizal Park, surnommé Luneta, jardin arboré de 60 hectares qui est l’endroit où fut exécuté José Rizal, héros national ayant résisté aux Américains. Vous y trouverez le monument à Rizal devant lequel se dresse un drapeau hissé à 46 mètres de hauteur.

Sur les côtés du parc ont été aménagés deux jardins : Chinese & Japenese gardens. Ils étaient gratuits en ce dimanche et complètement noirs de monde. Une bonne occasion d’observer les gens, et leur manière d’occuper leur temps libre en famille, entre amis ou en communauté.

Pour terminer, nous nous sommes rendus dans l’un des grands musées nationaux. Ces grands bâtiments blancs majestueux et reconnaissables sont situés au Nord Est du Rizal park : National museum of natural history, anthropology, fine arts. Nous nous sommes arrêtés au Musée des beaux arts, histoire de découvrir l’art Philippin à travers les âges dans un univers climatisé dont on avait bien besoin compte tenu de la chaleur. En ce dimanche l’entrée aux musées nationaux était gratuite et nombre de curieux s’étaient déplacés pour l’occasion. Nous avons autant apprécié admirer les expositions superbes et passionnantes que d’observer les gens, la vie, leur manière de s’intéresser aux œuvres, souvent au travers de selfies et de photos de groupe. Le musée est magnifique et même si la scénographie peut s’avérer un poil brouillonne, les expositions dans les diverses pièces et étages nous ont largement convaincus.

 

L’important c’est la pose.
Prière de ne pas toucher.
Photos d’art –

Bon, puis là c’est pas qu’on s’ennuyait mais on a trouvé un jeu : tirer la gueule comme les portraits.

Tirer (la gueule) le portrait

Pour terminer, outre la « visite » de l’immense centre commercial « Robertson » qui se situait à 500 mètres de notre logement, nous sommes allés voir le soleil se coucher une dernière fois sur les Philippines en nous rendant sur les quais (Bay Walk) où nombre de locaux se retrouvent pour courir, flâner, se faire masser ou simplement admirer le ciel. Encore un superbe coucher de soleil, le ciel qui s’embrase sur le port … Les couchers de soleil Philippins sont définitivement les plus phénoménaux et superbes que nous ayons pu voir ! Nous avons ensuite pris la route de l’aéroport pour y passer la nuit avant de décoller au petit matin pour Singapour.

Où loger ?

Stay Malate (anciennement Wanderers guesthouse) : Situé dans le quartier de Malate. Ayant réservé une chambre double au tarif minimum, nous avons eu un produit particulièrement basique. Une pièce sans fenêtre, un lit, une petite table et des murs blancs. Salle de bain partagée relativement rustique. Personnel à l’accueil particulièrement froid. Cet hôtel vaut surtout le coup pour son très agréable bar en rooftop qui propose boisson et repas à des prix largement raisonnables. Prix de la chambre double standard : 790 php. 

Réserver via Booking : Stay Malate (Wanderes GuestHouse)

On y va ou pas ?

Nous n’avons pas exploré Manille, nous l’avons survolée. Pour autant, celle-ci nous a fait bien meilleure impression que ce à quoi nous nous attendions. En effet, elle a mauvaise réputation. Ville de favelas, de pauvreté extrême, elle est très contrastée et ambivalente. Beaucoup disent qu’il n’y a rien à voir, qu’il ne faut pas s’y arrêter. Nous ne sommes pas d’accord. Nous en avons vu une infime parcelle, et malgré la douleur de voir des enfants mendier, elle nous a paru à la fois dynamique, pleine d’espoir et plutôt joyeuse. Rien de dépressif ni de glauque et l‘on ne s’est pas senti en insécurité. Mais ce n’est qu’une impression pour nous qui n’avons eu qu’un simple aperçu.

Connaissez-vous Manille ? Qu’en pensez-vous ? Quelles sont vos impressions, vos ressentis ? 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: