[Vietnam] Tam Coc, celle que l’on nomme la baie d’Halong terrestre.

Pour vous rendre à Tam Coc depuis Hué : prenez un bus ou un train pour Ninh Binh, puis un taxi pour aller jusqu’à Tam Coc. Nous avons réservé nos billets de bus pour Ninh binh par le site de la compagnie Hoang Long. Il doit s’agir d’une compagnie locale car, encore une fois, nous étions les seuls touristes. Vous devez vous rendre à la gare routière pour retirer vos billets, une demi-heure à l’avance. 

Nous sommes partis de Hué vers 18h30 (au lieu de 17h18) et sommes arrivés peu avant 5h du matin à Ninh Binh (arrivée prévue initialement à 7h). Arrivée un peu brutale puisque nous avons été débarqués au bord d’une route et harcelés par une horde de taxis bien plus réveillés que nous. Heureusement, un autre bus est arrivé et ils sont partis se jeter sur plusieurs personnes qui en descendaient. Mais nous avions été jetés à environ 10km de Tam Coc, là ou se situait notre guesthouse, et il nous fallait quand même un taxi. Conseil : faites comme nous et prenez bien un taxi vert, ils mettent automatiquement le compteur. Nous en avons eu pour 100 000VND (3,5€) pour la course, c’est un tarif normal.

Que faire à Tam Coc en 3 jours?

Nous avons décidé de rester 3 jours à Tam Coc histoire de découvrir pleinement cet endroit que l’on nomme “la baie d’halong terrestre“. Et même si nous avons lu que deux jours suffisent, nous sommes ravis d’avoir, encore une fois, pris notre temps.

Jour 1 : En vélo Simone

Etant arrivés par un bus de nuit dans lequel nous n’avons pas franchement dormi, nous avions décidé d’y aller tranquillement le premier jour. Sans trop savoir ce qui nous attendait, nous sommes partis, à vélo, découvrir la pagode de Jade et la “Bird Valley”. Nous ne savions pas que nous allions y passer la journée entière, ni que ce serait un émerveillement complet. Le chemin se fait très bien à vélo car la route est globalement bonne et plutôt plate, et c’est un vrai bonheur de rouler dans ce décor.

Tarif du vélo : Loué à la Lys Homestay (notre guesthouse) pour 50 000VND/vélo (1,80€) – trop cher, nous ne recommandons pas de louer à cet endroit.

La pagode de Jade (Bích Động)

Il est très facile de s’y rendre en vélo depuis l’embarcadère de Tam Coc. Elle se situe à environ 2km, un peu plus si vous décidez de prendre de petits chemins (légèrement accidentés) au milieu des rizières (et nous vous le recommandons). Nous ne savions pas ce qui nous attendait, et nous avons été saisis par cet ensemble de 3 pagodes datant du 18ème siècle qui comprend notamment une partie troglodyte sur deux niveaux. N’hésitez pas en sortant, à prendre le chemin passant devant le parking vélo, à monter les marches, et à découvrir le paysage qui se cache derrière. Même si le lieu est touristique, nous nous sommes sentis paisibles dans cet endroit.

Parking : Lorsque vous arrivez devant la pagode, une dame vous demandera de vous garer dans le parking (il me semble avoir lu qu’elle demande 15 à 20 000VND/véhicule). Nous avons fait demi-tour pour nous garer environ 300 mètres plus loin, sur la route menant à la Bird valley puisque c’était notre prochaine étape.

Tarif de la pagode : Gratuit

Bird Valley (Thung Nham)

Nous avons ensuite repris nos montures pour nous rendre au Thung Nham ecotourism bird garden, situé à 4km de l’embarcadère de Tam Coc. Nous nous attentions simplement à une petite randonnée pour observer les oiseaux (on s’est un peu étranglés quand ils nous annoncé le prix du coup : 100 000VND, soit 3,5€), mais ce fut surprise sur surprise. Ce parc est à ne pas manquer pour ses grottes, notamment la Vai Gioi Cave qui vaut la peine de monter les 439 marches.

La ballade dans le parc est enchanteresse, avec pour décor les pics karstiques, les plans d’eau, les vallées verdoyantes. Nous avons terminé notre visite par le “bird garden”, dont le chemin vous mènera à un point de vue vous permettant d’observer, entre autres, des hérons mais aussi un paysage saisissant. Nous ne sommes pas restés jusqu’à cette heure mais au crépuscule, il parait que les oiseaux rentrent chez eux par milliers et que l’effet est saisissant.

Une croisière en sampan est proposée dans le parc (je n’en connais pas le tarif), notamment pour visiter la grotte du Bouddha (que nous n’avons donc pas visitée). Le site est touristique mais peu bondé, par exemple, nous nous sommes retrouvés tous seuls dans la grotte Vai Gioi. Et même si vous croisez quelques touristes, le lieu reste infiniment paisible et apaisant. Un vrai coup de cœur ! 

Tarif entrée du parc : 100 000VND/pax (3,5€)


Jour 2, en scooter Simone.

En ce jour 2, la météo avait prévu du grand soleil. Sauf qu’il semblerait que dans le coin, un grand soleil soit surtout l’équivalent d’une absence de pluie. Nous avons enfourché un scooter (120 000VND la journée soit 4,26€ – loué dans Tam Coc) et en avons profité pour découvrir le fameux point de vue sur la baie d’Halong terrestre depuis le massif Mua Hang avant de filer à la pagode Bai Dinh. Vous constaterez que la ballade en scooter est aussi agréable que les visites compte tenu du paysage !

Hang Mua (Mua Caves)

Située à environ 5 km de Tam Coc, c’est d’ici que l’on peut avoir LE plus beau point de vue sur la baie d’Halong terrestre. En entrant, allez jusqu’aux escaliers, empruntez les 390 marches selon les calculs d’Arthur (500 selon les autorités compétentes), et laissez vous envahir par ce sentiment que tous les voyageurs face à ce type de paysages connaissent : le sentiment de Whaou. Parce que malgré une météo pas spécialement clémente, le paysage verdoyant reste magnifique. Le brouillard qui entoure le lieu lui confère une atmosphère particulière et mystérieuse.

Sur le site il y a également deux grottes mais ne vous attendez pas à grand chose, ou alors nous avons loupé l’essentiel. L’endroit donne envie de s’y arrêter, de se promener autour du lac et de prendre son temps.

Essayez d’y être le matin, ce sera plus calme. Vers 9h nous n’étions vraiment pas nombreux à nous émerveiller du point de vue (et si ce n’était ce drone bruyant qui tournait au dessus de nous, j’aurais dit que c’était le calme complet).

Parking : Le prix d’entrée comprend le parking. Alors un conseil : ne vous arrêtez pas dans la rue où de nombreux faux parkings ont élus domiciles. Nous nous sommes arrêtés au premier, et avons payé 15 000VND pour un scooter. C’est en arrivant au Mua Cave ecolodge que nous avons compris que le parking était à l’intérieur, et compris dans le tarif d’entrée. La prochaine fois on tachera de se rappeler ce que l’on a lu sur les blogs avant d’aller quelque part … #TeamTouristes. 

Tarif : 100 000 VND (3,55€/pax)

Bai Dinh Pagoda

Le site est situé à environ 30km de Tam Coc. Dans la même veine que pour la Mua Cave, nous sommes partis bille en tête sans savoir ce que nous allions voir. Nous savions qu’il fallait marcher environ 2km pour arriver à une pagode mais nous ne savions rien de plus. En réalité, il s’agit d’un complexe de 700 hectares comprenant plusieurs temples bouddhistes rassemblés sur et autour de la montagne Bai Dinh. Autant vous dire que le site est grand, et que nous ne nous y attendions pas.

Prenez votre temps pour admirer le stupa Bao Thap (vous pourrez le visiter moyennant 50 000VND), le grand bouddha en haut de sa colline, le magnifique nouveau temple Bai Dinh et ses trois immenses bouddhas mais aussi l’ancien temple. L’ancien temple est situé à environ 1km du nouveau, dans deux grottes à faible distance l’une de l’autre. Vous devrez encore monter un petit paquet de marches avant d’y parvenir. A priori les touristes ne vont pas beaucoup jusque là puisque nous étions seuls à méditer avec les fidèles vietnamiens venus en masse. La Bai Dinh Pagoda est considérée comme le centre religieux le plus important du Vietnam. Nous y avons passé deux bonnes heures.

Parking (15 000 VND): Nous ne voulions pas nous faire “avoir” comme le matin. Alors nous sommes arrivés au parking, ils nous ont dit “15 000”, on est repartis. On a cherché à se garer dehors mais ce n’est pas très raisonnable de garer un scooter n’importe où autour de l’enceinte. Nous nous sommes rendus à l’évidence, parfois on a pas tellement le choix. Nous avons donc sagement garé notre scooter au niveau du parking officiel, situé à l’entrée du site.

Si vous avez la flemme de marcher du parking à la pagode, vous pouvez emprunter une navette électrique (30.000VND/ pers/ trajet) dont les billets sont vendus au centre d’information des visiteurs.

Tarif : Entrée gratuite


Jour 3 : En bateau et pieds Simone !

Balade en bateau dans la baie d’Halong terrestre

La ballades en sampan est un incontournable pour découvrir les fabuleux paysages au fil de la rivière Ngo Dong. Vous en avez plusieurs dont voici les trois principales :

  • Balade “Ben Thuyen” : lorsque vous allez vers la pagode Bich Dong, vous passez devant cet embarcadère. Le prix, d’après nos renseignements, tourneraient autour de 100 000VND/pers
  • Balade Trang An : Situé à une douzaine de km de Tam Coc, cet embarcadère se trouve au coeur du village écologique de Trang An. Nous avions lu que ce circuit était moins touristique mais lorsque nous sommes passés devant, nous avons vu tellement de bateaux que l’on imagine qu’il n’est plus aussi confidentiel désormais. Tarif : 200 000VND/pers
  • Balade Tam Coc (embarcadère Van Lam): l’embarcadère est situé au cœur du village de Tam Coc, à 300 mètres de notre guesthouse.  Il est le plus connu et nous avions lu que la ballade est la plus belle de toute. Les étrangers sont sensés ne monter qu’à 2 par bateau (les Vietnamiens montent à autant qu’ils veulent), mais nous avons croisé des barques dans lesquelles ils (les étrangers ahah) étaient 3, il y a donc une certaine souplesse possible. Tarif : 120 000 VND/pers + 150 000 VND/bateau (soit 390 000VND pour 2- environ 14€) –

Nous avons pris deux jours pour nous décider, et ayant exploré les alentours, nous avons choisi la ballade Tam Coc, mais tôt le matin pour éviter la foule. Grand bien nous en a pris, puisqu’à 8h, même si nous n’étions pas seuls, cela restait raisonnable. Achetez vos billets à la billetterie, puis vous endosserez vos gilets de sauvetage et serez embarqués très rapidement. Notre guide avait l’air adorable et charmant, hélas, un changement de chauffeur et hop, nous nous sommes retrouvés avec son fils bien plus timide et peu bavard (ça nous rappelle notre tuk tuk à Angkor).

Notre ami Jean Luc Jedor

La ballade est douce, belle, les paysages sont magnifiques et il est agréable de les voir sous cet angle. Si ce n’est pas exceptionnel, nous ne sommes pas des inconditionnels des balades en barque, cela permet d’avoir encore un autre point de vue sur ces paysages, et de se laisser porter sans effort. Vous verrez beaucoup de familles Vietnamiennes, l’occasion d’échanger des sourires et des petites discussions.

La ballade dure environ 1h30 (1h20 pour nous). Sur l’eau vous serez alpagués par des vendeuses flottantes, mais nous avons eu la chance qu’aucune ne soit vraiment insistante. A la fin de la ballade, votre rameur vous demandera un pourboire. Vous êtes libre de refuser. Le notre nous l’a demandé tellement timidement et sans insistance que nous avons laissé 1$ (24 000VND).

Horaire des balades : de 7h à 17h.

Thai Vi Temple

Après cette chouette balade matinale au fil de l’eau, nous avons décidé d’utiliser un peu nos pieds pour une petite ballade jusqu’au temple de Thai Vi, situé à un petit kilomètre derrière l’embarcadère Van Lam. D’après nos lectures, ce temple date du treizième siècle et a été construit pour accueillir le roi Tran Thai Tong, il est l’un des plus anciens temples bouddhistes du Vietnam. L’ensemble est en cours de rénovation mais le temple en lui même est terminé. Ce temple n’est pas grandiose ni incontournable mais il mérite le coup d’œil et permet une promenade très agréable dans un décor de pics karstiques et de rizières, et de croiser en quelques points, le chemin des sampans et de leurs rameuses.

Où dormir ?

Lys Homestay : Sur booking Lys Homestay a 9,7 de moyenne, nous n’avons pas hésité à réserver. Celle-ci est située à environ 300 m de l’embarcadère de Tam Coc, ce qui en fait une base idéale pour explorer les alentours. Votre hôtesse parle Français et se plie en quatre pour essayer de vous faire plaisir (elle voulait envoyer son mari faire nos courses!). Le petit déjeuner compris avec la chambre n’est pas mal du tout, vous choisissez le soir pour le lendemain ce que vous souhaitez manger : un plat, une boisson chaude, un jus de fruit (+ de l’ananas).
Tarif : 20$ (16,20€) la chambre double en réservant via booking. 

Les + : Propreté impeccable, grande douche propre, frigidaire, sèche cheveux, bouilloire, matelas confortable, fenêtre avec vue sans vis à vis, hôtesse très prévenante, idéalement situé au cœur de Tam Coc, petit déjeuner compris plutôt copieux, très bon Wifi.

Les – : location de vélos et scooter à prix élevé,  barreaux aux fenêtres.

Pour réserver, passez par ce lien : Lys Homestay

Où manger ?

Family Restaurant : Dans le centre de Tam Coc vous trouverez pléthore de restaurants. Nous avons été attirés par la grande terrasse de celui-ci et sa promesse de plats végétariens. La carte est variée et les prix raisonnables puisque nous en avons eu pour 135 000VND (4,80 à deux) pour deux plats, du riz et du mais grillé. Après avoir dit aurevoir au sympathique staff et aux trois jeunes enfants, on est sortis de la repus et revigorés (en réalité on était juste très lourds et on est partis se coucher).

C’est où ? Van LamNinh Hai 43000, Vietnam

On y va ou pas ?

On ne loupe surtout pas cette étape ! Cette région, que l’on nomme la baie d’Halong terrestre, est surprenante, avec sa brume et ses nuages qui s’accrochent aux pics karstiques noirs, le tout sur fond de rizières d’un vert chatoyant (du moins en avril). Une claque visuelle merveilleuse. J’appréhendais le tourisme de masse dans cette région mais ce fut encore une bonne surprise puisque nous ne nous sommes jamais sentis étouffés par la foule, à aucun endroit, même pas lors de notre ballade en sampan. On a aimé le calme et la tranquillité, ainsi que les paysages fantastiques. Et encore et toujours, la gentillesse de l’accueil Vietnamien.

Connaissez-vous cette région du Vietnam ? Est-ce que quelqu’un a déjà vu la baie d’Halong terrestre sous le soleil ? 

 

 

Advertisements

8 thoughts on “[Vietnam] Tam Coc, celle que l’on nomme la baie d’Halong terrestre.

Add yours

  1. Et bien sacrée Simone !
    Il a l’air de pioncer ou méditer votre chauffeur 🙂
    Tu t’es rattrapée sur cette Baie d’Halong on dirait.
    C’est vraiment BEAU.
    Qui est Jean Luc Jedor ?

    Like

    1. On a visité la baie d’halong terrestre avant la “vraie” et j’ai eu un coup de coeur. C’est tellement vert et beau, et paisible ! Un super moment.
      Oui, je me suis dis qu’il méditait peut être 🙂 et jean lucjedor c’est un jeu de mot ramoucho hihi

      Belle journée Pascale ! Merci pour ton message d’aujourd’hui !!!!

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: