[Laos] Les 4000 îles (Si Phan Don) : la pause vacances du voyage

Nous sommes partis de Thakhek par un bus de nuit local, ce fut l’aventure, de celle que tu n’as pas du tout envie de revivre ! 

Pour aller de Thakhek aux 4000 îles, vous avez des choix aussi peu réjouissants les uns les autres à savoir :

  • Changer à Paksé : en prenant soit un sleeper bus à minuit soit un bus local qui passe plusieurs fois par jour (déconseillé!), ou bien un bus VIP partant à 8h30.
  • Y aller directement : pour cela ça sera le bus local de 17h30 ( 105 000 LAK à la KGB Guesthouse)

On s’était dit qu’au moins, même si l’on nous avait prévenu que le bus local était un petit enfer de Dante, ce serait fait en une fois. Et puis 10h, ça passe. Sauf qu’on est pas partis à 17h30 mais à 19h. Sauf que l’enfer a duré au total 5h de plus que prévu, que le bus local c’est un jeu de Tetris et que les Laos font donc entrer plus de passagers qu’il n’y a de sièges, que l’on se demande si le bus va pas se désintégrer tellement il est usé, et qu’il a fait des arrêts tellement longs qu’on pensait chaque fois ne jamais repartir, et cela très régulièrement. J’ajoute à cela qu’ayant oublié de livrer un colis, on a dû faire demi tour en pleine nuit. Ah et pour finir, nous étions assis à l’arrière, pas si mal compte tenu des conditions, mais …Sur le moteur. On est sortis de là tout noir !

Quand vous arrivez enfin à destination, ouvrez l’œil car impossible de savoir qu’il faut descendre et ce n’est pas ce que l’aide chauffeur baragouine qui aide vraiment. Heureusement que d’autres touristes plus vifs d’esprit ont posé la question. Là vous vous trouvez à environ 3km de l’embarcadère. D’adorables chauffeurs de tuk tuk vous entasserons vous et vos sacs et vous mèneront à la station de bus 2km plus loin pour 10 000LAK chacun. Ensuite vous serez priés de marcher encore quelques centaines de mètres pour arriver à l’embarcadère.

Embarquer pour les 4000 îles : le bateau

Après toutes ces péripéties, vous voilà enfin à l’embarcadère de Naksang. A ce stade c’est simple, vous vous rendez à la guérite des tickets, le prix est affiché ainsi :

  • Don Det (15000LAK/personne)
  • Don Khon (20 000LAK/pers)

Il vous en coûtera toutefois 5 000LAK de plus si vous arrivez avant 8h ou après 17h30 (et oui, tout travail supplémentaire mérite salaire supplémentaire ma petite dame).

Nous avons entendu parler d’histoires d’entassement (classique au Laos), pour notre part nous n’étions que 8 pour rallier d’abord Don Det puis Don Khone. La ballade sur le Mékong est très appréciable, les paysages qui défilent sous nos yeux apaise nos esprits malmenés par cette nuit de bus. On comprend déjà que l’on va se sentir bien.

Puis-je retirer de l’argent sur les îles ?

La réponse est non.

Nakasang est la ville de départ pour les 4000 îles. N’oubliez pas d’y retirer de l’argent car il n’y a aucun DAB sur les trois îles, il vous faudra de l’argent liquide.

Vous avez oublié (nous oui)? Pas de panique, si vous n’avez pas assez de kips, vous pourrez changer vos euros ou vos dollars dans beaucoup de restaurants, agences de voyage et guesthouses  à des tarifs plutôt intéressants (surtout pour le dollars), c’est même moins cher qu’un retrait au distributeur (notre change de 50$ nous aura coûté 88cts contre 2€ pour un retrait). Si vous n’avez pas de dollars ou autre monnaie, ça se complique mais vous pourrez toujours prendre un bateau pour vous rendre au DAB de Nakasang.

Quelle île choisir ?

Vous aurez le choix entre trois îles (parce qu’en faites il n’y en a pas vraiment 4000 hein, ils sont un peu marseillais ici) : Don Det, Don Khong et Don Khon. Don Det est réputée fêtarde et moins chère que les deux autres, c’est aussi la plus petite des trois. Don Khong est la plus grande et est réputée la plus calme des trois, mais genre VRAIMENT calme et déjà que le Laos c’est pas spécialement agité … Nous avons opté pour Don Khon plus familiale, aux logements bons marchés, idéale pour les voyageurs comme nous, un peu casaniers, et qui ont envie d’avoir du calme et un peu de silence (MANDIEU on est vieux !). Et puis c’est l’île des cascades, et sa taille permet de la parcourir en vélo ( 5km de long, 3km de large).

Que faire à Don Khon ?

Choisir une guesthouse avec bungalow sur le Mékong

Lorsque vous arrivez à l’embarcadère de Don Khon, tourner à gauche, toutes les guesthouses ont des bungalows donnant sur le fleuve. Et quitte à passer quelques jours aux 4000 îles, c’est l’idéal, surtout que de ce côté vous assisterez à de merveilleux coucher de soleil. Nous étions partis pour aller voir la Sophamit Guesthouse, quand une dame nous a interpellés et nous avons terminé chez  Por BounPhan Guesthouse. Je vous en reparle dans la section “Où loger”.

Louer un vélo

Vous pourrez louer très facilement des vélos pour aller explorer l’île. S’il s’agit du meilleur moyen, à la fois le plus économique et le plus facile, il n’est pas forcément très agréable. Les routes de l’île sont des pistes parsemées de cailloux, ça risque de vibrer dans votre guidon. Toutefois, on a pas trouvé mieux car à pieds, sous la chaleur du mois de mars, vous risquez fort de vous liquéfier.

Tarif : 10 000 LAK/vélo/ jour

Découvrir les Cascades Li Phi

Les cascades Li Phi sont aussi appelées chutes d’eau de Sophamit. Il s’agit des plus grosses chutes d’eau d’Asie du Sud Est, des plus rapides du moins et ayant le débit le plus fort (on parle de  11’000m3 par seconde en saison sèche et jusqu’à 49’000m3 seconde en saison des pluies). Vous ne trouverez pas de hautes chutes d’eau mais elles sont extrêmement larges.

Rendez- vous au niveau de l’aménagement, qui vous permet d’admirer le début des chutes, puis prenez le chemin qui mène à la plage, celui-ci vous permettra de découvrir de nombreux points de vue sur les chutes, plus impressionnants les uns que les autres. Une vraie merveille de la nature ( dommage que les hommes laissent traîner des détritus qui se retrouvent coincés dans les rapides …).

Si vous allez jusqu’à la plage, prenez le temps de la détente au restaurant, les espaces avec vue sur les cascades invitent à la détente. En revanche, attention à la “plage” (minuscule portion de sable ouvrant sur le fleuve), si vous vous baignez, restez bien sur le bord, il semblerait que certains y aient laissé la vie à cause du fort courant.

Les buffles, ça mange des algues ?

Tarif : 35 000 Lak/pers dont vous devrez vous acquitter soit à l’entrée de la cascade, soit à l’entrée du pont en venant de Don Det.

Les cascades de Tad Khone Pa Soi

Nous avons commencé notre visite de l’île par ces cascades. Ce sont celles où vous trouverez le pont suspendu, que vous devrez emprunter pour aller voir les chutes. Je n’étais pas franchement rassurée surtout lorsque l’on voit autant le jour entre les planches … Le chemin pour accéder aux chutes est moyennement balisé, il sera compliqué de les voir de près, à moins de grimper sur les rochers. Baladez-vous, explorez les chemins, prenez les petits ponts branlants et admirez la puissance de l’eau. On y est restés facilement deux heures.

Tarif : Entrée gratuite, vous pouvez faire un don.

Découvrir la “Long Beach” (plage Bohu)

Située à l’Ouest de l’île, il s’agit surtout d’une grande étendue de sable. Les départs pour aller voir les dauphins peuvent se faire à partir d’ici,  mais il me semble que les tarifs sont un peu plus élevés qu’en allant tout au sud de l’île depuis le village de Hang Khone. Lorsque nous sommes arrivés sur ce bout de plage encombré de bateaux, nous avons eu du mal à nous décider, puis nous nous sommes laissés tenter quand même. L’eau était bonne mais attention aux rochers, vous vous trouverez parfois avec 20 cm de fond, et parfois vous n’aurez plus pied. En poussant plus loin, nous avons découvert une plage très en pente mais sans bateau, il me semble que nous aurions été encore plus tranquilles à cet endroit là.

Lorsque vous revenez de la plage, vous êtes harangués par les propriétaires deux petits restaurants. Choisissez en un et prenez une boisson à consommer tout doucement, sans se presser !

The Old French Train

Il ne reste plus qu’une locomotive et un morceau de rail pour témoigner de l’histoire de cette portion de voie ferroviaire. N’hésitez pas aller lire son histoire sur les quelques panneaux d’exposition entourant la vieille locomotive.  Un peu de culture dans ce monde de hamacs, ça ne fait pas de mal !

Ban Hang Khon village ( the southern French port)

Accrochez-vous à vos guidons. L’île n’est pas bien grande, mais pour atteindre le point tout au sud, il vous faudra pédaler (dans la choucroute) dans les cailloux. Nous avons même eu la surprise de prendre un tout jeune auto stoppeur qui rentrait tout bonnement chez lui, ainsi que de voir un troupeau de buffles traverser tranquillement devant nous.

Au sud de l’île, vous pourrez embarquer pour aller voir les fameux dauphins avec leurs visages bizarres mais attendrissants (70 000 LAK), nous n’avons pas tenté l’expérience pour notre part (d’une part car nous n’avions pas assez de monnaie pour le faire, ensuite car ce n’était pas dans nos priorités). Toutefois, si vous n’embarquez pas, sachez tout de même qu’il s’agit d’un magnifique point de vue sur un paysage typique des 4000 îles, à savoir des minuscules îles émergeant d’une vaste étendue d’eau. Assez féerique ! Ah, et il y avait plein de vaches trop mignonnes.

Il y a un point de vue en hauteur, auquel vous accédez par des escaliers. Toutefois vous n’y verrez rien de plus qu’en bas puisque la végétation bouche pas mal les horizons. Toutefois, si l’envie de grimper quelques escaliers sous le cagnard vous tente, sachez qu’ils sont là !

Si l’expérience vous tente, sachez que le petit village organise des homestays ( nuit chez l’habitant). N’hésitez pas à vous renseigner !

Où loger ?

Por BounPhan Guesthouse

Nous nous apprêtions à demander une chambre chez Sophamit Guesthouse quand une dame nous a fait signe de la suivre. Alors on l’a suivie et on a bien fait. Elle nous emmenait à notre nid douillet avec vue sur le Mékong. Avec un hamac, un vieux canapé, notre terrasse privative et notre coucher de soleil chaque soir, on peut dire qu’on a eu la belle vie. Nous recommandons vivement cette adresse !

Les + : eau chaude, vue sur le Mékong, vue sur le coucher de soleil, hamac, bungalow confortable, personnel adorable, possibilité de manger sur sa terrasse ( la GH fait aussi restaurant)

Les – : Wifi défaillant

Tarif : 80 000 LAK/nuit

Réserver votre logement : Por BounPhan Guesthouse

Où manger ?

Au Nord, là où se trouvent les guesthouses, vous trouverez sans peine de quoi vous restaurer. Nous vous recommandons les restaurants suivants, nos favoris du séjour :

  • Khampasong restaurant : en allant plus vers la pointe nord, vous trouverez ce restaurant donnant sur le Mékong. l’idéal est de s’allonger tranquillement en attendant sa commande. Nous recommandons les Fresh springs rolls, délicieux et qui arrivent par 6. Nous en avons eu pour 55 000 LAK (soit environ 5,50€) pour deux plats et une entrée à partager.

  • Fasay Restaurant : Outre l’accueil souriant de la jeune fille et de son adorable bébé, vous trouverez ici un très bon Wifi et de bons petits plats. Nous recommandons le Massaman ainsi que les sandwichs.  Nous en avons eu pour 40 000LAK (soit 4€ à deux).
  • Indien : restaurant Indien situé juste à la gauche de notre guesthouse. Des prix très raisonnables pour des plats pleins de saveurs, un propriétaire doux et agréable, nous recommandons. On regrettera le trop plein d’insectes voletant près des lumières le soir. Nous en avons eu pour 54 000LAK pour une grosse entrée de beignets, deux plats, un riz et un cheese nan (soit environ 5,4€ à deux).
  • Chez Fred et Léa : Situé juste à la droite de la guesthouse, ce petit restaurant est tenu par un couple Franco-Lao qui vous propose une carte courte et très efficace de plats Lao, de sandwichs, de salades … Nous y sommes enfin allés le dernier soir et avons beaucoup apprécié nos plats, la décoration du lieu, et l’échange avec Fred. On recommande les salades (très copieuses et vraiment bonnes) et les sandwichs (bon pain, bon fromage). Avec un shake watermelon, nous en avons eu pour 60 000LAK (soit environ 6€ à 2)

Pour conclure : on y va ou pas ?

Pour le reste des activités, nous vous conseillons de ne pas trop vous fatiguer et de glander dans un hamac en sirotant un shake ou un caffé frappé (même si vous pouvez aussi très bien faire du kayak ou du tubing hein !). Nous étions franchement fatigués et avant d’affronter la réputée difficile frontière Laos-Cambodge, nous avions besoin de calme et de repos complet. Les 4000 îles sont idéales pour ça, il y a vraiment un truc dans l’air qui vous invite à ne rien faire ! On a eu beaucoup de mal à nous motiver le matin à quitter notre bungalow … Et nous avons eu la joie d’assister à un festival en soirée, toute l’île s’était donnée rendez-vous, habitants comme touristes. Un super moment, bien arrosé par les locaux d’ailleurs ! Pour nous le coup de cœur a été immédiat, on a apprécié ces 4 jours de paix à leur juste valeur.

Et vous, ça vous tente les 4000 îles ? Si vous y avez été, qu’en avez-vous pensé ? 

Advertisements

7 thoughts on “[Laos] Les 4000 îles (Si Phan Don) : la pause vacances du voyage

Add yours

    1. Il faut aller à Paksé et de là c’est facile ! Nous avons voulu y aller directement depuis Thakhek, c’était pas une bonne idée mais il y a d’autres manières plus faciles de s’y rendre, et à mon sens, c’est génial pour être au calme ! Merci pour ton message !!!

      Liked by 2 people

  1. Et hop une nouvelle (més)aventure…

    J’aurais choisi la version facile pour le voyage et tranquille sur place 🙂
    C’était un vélo stoppeur plutôt non ?
    Les vaches et les oeufs sont trop mignons.
    Le Mekong fait toujours rêver.

    Liked by 1 person

    1. Ahah le voyage au long cours c’est de magnifiques moments et des moments pénibles. Ca fait parti du jeu !
      Oui c’est ça, un jeune vélo stoppeur, le pauvre il était le seul môme à ,’avoir ni vélo ni scooter, et quand on est arrivé devant chez lui on a bien vu qu’il était vraiment très pauvre.
      Les oeufs sont mignons ? Les œufs des vaches ? Hihih !
      Oui le mékong … même le nom semble mystique 🙂

      Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: