[Myanmar] Que faire à Hpa-an, capitale de l’état Karen ?

Nous sommes partis de NyaungSwhe, Lac Inlé, vers 16h par bus (24 000K – environ 16 heures), pour arriver le lendemain vers 7h30 à Hpa-an, notre avant dernière étape birmane.

Vue depuis le mont Zwegabin

Ce ne fut pas de tout repos puisqu’au lieu d’avaler un cachet contre les maux des transports, je nous ai fait prendre un cachet contre les infections rénales. Du coup on avait envie de vomir, mais on suppose que nos reins vont bien. Sinon, ce bus (boite) de nuit nous a réservé quelques surprises comme des lumières qui ne s’éteignent jamais, des pauses à 3h du matin, de la musique à fond les ballons et un conducteur qui chante quelques petites chansons. Au moins, ça la tenu éveillé (et moi aussi). Et nous sommes bien arrivés.

Que faire à Hpa an ?

Jour 1 : Ne pas aller trop loin

Comme nous étions quelque peu fatigués de notre nuit, nous avons géré un peu d‘administratif et d’organisation de l’étape et n’avons prévu que deux activités :

Le matin : le Lac Kan Thar Yar

Au cœur de Hpa an se situe un lac plutôt grand, et très calme. Nous nous y sommes retrouvés vers 9h car notre chambre n’était pas prête, histoire de manger quelques gâteaux en admirant la vue matinale sur le mont Zwégabin que nous offre le paisible endroit. Retournez-y le soir, celui est plein de lumières, animé et un Nigth Market se tient à côté (qui ferme aux alentours de 21h).

L’après midi : Le mont Hpan pu

Ce mont se situe sur l’autre rive de la rivière Thanlwin, il se dresse majestueusement, crête karstique surmontée d’une pagode. Il s’agit encore d’un édifice religieux, vous verrez souvent les montagnes du Myanmar coiffée de pagodes.

Pour information nous sommes montés en chaussures car la montée est rude et les escaliers grossièrement taillés dans la roche lorsque l‘on monte vers le sommet.  Nous avons croisé un homme, qui a l’air de s’occuper de l’endroit, et qui ne nous a rien dit.

Nous sommes partis à la rencontre du mont Hpan pu vers 13H. Rendez-vous à l’embarcadère « Hpa an Jetty » (sur Maps.me) d’où partent des bateaux qui traversent la rivière toutes les 30 min de 7h à 17h. Vous y verrez les locaux revenir avec la production de fruits et légumes qu’ils ramènent en pirogue. La traversée coûte 500 K /personne ( et par traversée donc aller-retour : 1000K/pers)

Lorsque vous arrivez, traversez le petit village puis montez les escaliers jusqu’où vous pourrez. Il y a un petit promontoire fabriqué de bambou, Arthur s’est dévoué pour y monter et ramener des photos. Mon vertige ne m’a pas laissé cette possibilité. Toutefois, même d’où j’étais la vue était époustouflante. Les plus courageux monteront jusqu’en haut, par l’escalier de bambou aménagé à même la roche. Nous n’avons pas été jusque là.

Édifice en bambou pas rassurant.

Jour 2 : prendre un scooter et partir à l’aventure

Nous avons loué notre scooter à l’hôtel pour 10 000K la journée ( la norme est à 8 000K – en Février 2018).

Le mont Zwegabin :

Le « petit » bonhomme nous narguait déjà au loin depuis notre arrivée la veille. Nous avions prévu de nous lancer dans la montée vers 8h du matin car le Lonely planet parlait d’une montée ardue, d’au moins 2h et environ 800 mètres de dénivelé positif. Et ce fut une montée ardue d’1h50. Situé à une douzaine de kilomètres de la ville, le mont Zwegabin est lui aussi coiffé d’une pagode mais aussi d’un monastère.

  • Ce que nous n’avons pas pu voir/faire :

Le monastère était connu pour accueillir les touristes la nuit, mais depuis un tragique incident il y a un an maintenant (février 2017), rester la nuit est défendu aux étrangers, et je n’ai pas l’impression que ça changera. Nous qui comptions vivre cette expérience forte avons été véritablement déçus.

Nous avions lu que les singes étaient nourris à 11h par les moines. Toutefois, plus aucun singe à l’horizon, il semble qu’ils ont été chassés. Nous en avons aperçu une petite dizaine à un point spécifique lors de la montée, puis plus aucun. Petite déception …

Idem, ne vous attendez pas à un repas végétarien offert comme l’indique le lonely planet. Vous pouvez vous l’offrir car il y a un stand restaurant, mais personne ne vous l’offrira !

  • Ce que vous allez pouvoir voir/faire

Toutefois, l’ascension en elle-même et la vue incroyable qui vous récompense au sommet, en vaut largement le coup et la peine.  Nous voulions y parvenir en vélo, mais le scooter a finalement été une bonne idée car montée comme descente fatiguent énormément les jambes. Il me semble qu’il y a plus de 2000 marches à gravir, dont certaines réellement hautes, parfois un peu casses gueule.

Nous avons donc eu : la vue fantastique, des discussions et des photos avec les locaux (« Mais je vous reconnais ! Vous ne seriez pas la #teamtouristes ? Vite, une photo ! »), un repas végétarien pas mauvais du tout (même si nous l’avons payé) et un très bon souvenir en fabrication.

Team touriste en mode star et maillot trempé
La Team touriste se fait des amis.

Attention, les moines vivant ici sont végétariens, n’amenez pas de la viande ou du poisson à manger c’est interdit.

Tarif : 4000K/personne désormais, ceci vaut pour entrer dans le jardin Lumbini

Le jardin lumibini :

Vous devrez nécessairement traverser cet étrange jardin pour commencer votre ascension. Ce jardin est connu pour compter un nombre très impressionnant de bouddhas, et il émane de ceux là une sensation étrange de paix mais on se sent quand même vachement observés ! En même temps, on dit qu’il y a environ 1000, alors ça fait … 2000 yeux braqués sur vous ( si si !).

Le monastère Kyauk Ka Lat

Après être redescendus fatigués mais heureux, nous enfourchions notre bécane en direction de ce curieux rocher entouré d’un lac artificiel parfaitement rond, que l’on voyait d’ailleurs nettement depuis le mont Zwegabin. Ce monastère est construit au pied d’un curieux pic karstique, abritant une pagode. Vous pourrez monter quelques marches mais pas plus, d’autant qu’une petite partie est réservée aux prieurs. Vous n’êtes sans doute pas obligés mais nous avons laissé un mini don (en remerciement du petit bracelet de tissu orange que l’on nous a noué au poignet).

Je ne connais pas le nom du temple qui se dresse à côté mais il abrite un grand bouddha et semble être un lieu plutôt visité par les fidèles.

La bat cave : voir les chauves souris s’envoler au coucher du soleil

C’est une attraction phare chez les touristes donc n’hésitez pas à vous y rendre relativement tôt (nous sommes arrivés vers 16h45).

Il y a deux écoles : soit rester en bas pour les voir d’en dessous, soit monter sur le point de vue indiqué. Nous sommes montés et n’avons pas regretté, malgré l’attente (mesdames ne sont sorties qu’à 18h passé au lieu de 17h30), c’est un enchantement de voir ces milliers (millions ?) de chauves souris s’envoler (même si c’est dommage de voir les oiseaux de proie présent leur foncer dessus, on espère qu’elles s’en sont toutes sorties).

La bat cave est à la sortie de la ville, après avoir passé le pont. Elle sera ensuite indiquée par des flèches, d’autant que les locaux sachant pour quoi vous êtes là, n’hésiteront pas à vous indiquer le chemin.

Tarif : 1000K/pers pour entrer

Jour 3 : Visiter les caves autour de Hpa an

La capitale de l’état Karen est également connue pour ses immenses grottes situées dans les monts et pics karstiques des alentours. Nous avons testé pour vous le tour de la Soe brothers Guesthouse, mais sachez qu’il vous suffit d’un scooter et de maps.me pour faire le tour vous-même.

Rendez-vous devant la Soe Guesthouse 2 à 8h45. Vous partez généralement en taxi collectif par groupe de 6 mais ça peut aller jusqu’à 8, le prix restera le même : 5 000/pers. Si vous êtes moins de 6 en revanche, c’est le prix du tuk tuk qu’il faudra payer, à savoir 30 000K.

Vous découvrirez :

  • Yathae Pyan Cave : cette cave qui est la première visitée m’a beaucoup impressionnée.

  • Kawt Goon Cave (3000K/pers) : peut être moins impressionnante que la première, il y a toutefois de très belles peintures murales et un petit point de vue qui permet d’admirer la vue sur les alentours.

  • Kyauk kalat temple : vous pouvez vous référez au Jour 1 puisque nous l’avons visité la veille. Nous en avons profité pour aller méditer.
  •  Saddan cave (1000K) de laquelle vous prendrez un petit bateau (1500K) pour faire le tour de la grotte et récupérer votre taxi driver. Attention, le bateau ne part pas tant que vous n’êtes pas 4, nous vous invitons donc à chercher des compagnons si vous ne remplissez pas le bateau. Je ne vous spoilerai pas, mais ce fut de loin ma grotte préférée, je n’avais jamais rien vu de tel auparavant, et la petite ballade en bateau n’est pas désagréable. Lorsque vous arrivez dans les rizières, mettez vous debout sur le bateau pour profiter de la vue !

  • Puis vous finissez par la Kawt Ka Thaung Cave. Charmante en son genre, elle vaut également le détour. Nous avons rencontré un groupe de fidèles, et c’est ainsi que ça c’est terminé par une grosse photo de  groupe avec eux. C’est ça qui est génial ici, ce type de moment spontané et inattendu !

Normalement, vous passez aussi par l’étape « Swimming pool and lunch » mais pas de bol pour nous, il n’y avait plus d’eau dans la piscine, qui se refaisait une beauté.  Nous avons donc déjeuné.

Ce que l’on pense du tour de la Soe brothers guesthouse : En temps normal nous évitons les sorties en groupe, car le temps est beaucoup trop encadré, on ne fait pas ce que l’on veut. Mais cette fois-ci nous avions envie de nous laisser porter d’autant que la journée de tuk tuk affiche un prix très raisonnable. Et nous avons bien fait car nous avons ainsi rencontré de très chouettes personnes avec qui il a été vraiment agréable d’échanger ! Même si le tuk tuk c’est tape-cul, on valide cette option pour visiter les caves de Hpa an.

Où manger ?

  • Le night bazar: Près du lac le Lac Kan Thar Yar se tient un night bazar doté de pas mal de stands de nourriture. L’endroit est très animé le soir. Prenez à emporter et dégustez vos plats sur les bancs qui longent le lac. Veillez à vous couvrir d’anti moustique, ça pique ! Nous en avons eu pour 2500K pour 4 plats à emporter (soit environ 2,€)

Où loger ?

  • Hpa an River view Motel

Nous avons repéré l’hôtel sur booking, et avons réservé deux nuits. Il est idéalement situé sur le fleuve, et d’un bon standing, en même temps c’est le plus cher que nous ayons eu en Birmanie, à quasi 25€ la nuit. Toutefois, il reste dans la moyenne des hôtels de Hpa an.

Les plus : grande et belle chambre haute de plafond, excellent matelas (mon dos dit merci), terrasse idéale pour regarder les levers/couchers de soleil, petit déjeuner de qualité, salle de bain privative avec eau chaude, bien située sur le fleuve, frigo dans la chambre, bouilloire, sèche cheveux, bouteilles d’eau offerte, et quand ils rangent votre chambre, ils rangent vos affaires avec !

Les moins : l’eau qui stagne dans la salle de bain un petit moment après la douche mais rien de grave

Réserver sur Booking : River View motel

  • Soe Brothers Guesthouse 2

Les Soe brothers sont un peu les rois du tourisme à Hpa an puisqu’ils organisent des tours populaires pour visiter les caves et possèdent deux guesthouses. Nous avions dans l’idée de réserver directement notre 3ème nuit dans notre hôtel, mais le prix étant le même que sur Booking, nous sommes allés voir ailleurs si on y était. Profitant de nous inscrire pour un tour des caves environnantes (les flemmards), nous avons réservé une chambre à 20€/nuit (affichée à 24€ sur booking).

Les plus : Grande chambre, goodies d’hygiène, frigo, eau chaude, petit déjeuner buffet, nombreuses prises électriques.

Les moins : Chambre franchement pas jolie, coupures d’électricité, wifi pas au top dans les étages, pas de bouteille d’eau…

Si vous réservez sur booking, les deux étant au même prix, nous vous conseillons Hpa an River view Motel qui est clairement un cran au dessus niveau confort des chambres.

Pour notre part, Hpa an, on valide complètement ! 

Advertisements

10 thoughts on “[Myanmar] Que faire à Hpa-an, capitale de l’état Karen ?

Add yours

  1. Génial ! Quel récit ! Ça donne envie !! Et les photos sont magnifiques ! Je comprends ton vertige la vue de l’escalier est flippante !
    Vous êtes radieux sur les photos ça fait plaisir à voir ! Continuez de vous régaler comme ça et continuez de nous faire partager tout ça c’est un bonheur de vous suivre !
    Je vous embrasse fort fort

    Like

    1. Coucou Céline ! Il fait trop plaisir ton message ! Merci pour les photos, y’en a un qui va etre content, c’est mon photographe officiel ! On a beaucoup aimé Hpa an, et la birmanie de manière général. Parfois une peu éprouvante mais c’est un pays qui a vraiment quelque chose de spécial et dont on part avec une certaine nostalgie 🙂
      On t’embrasse fort aussi !!

      Like

    1. C’est ce que je me disais quand je lisais les blogs de ceux qui voyagent longtemps mais au final ça devient notre routine, pas plus difficile que d’aller au travail. En plus là, si on est malade, on s’arrête tout simplement. Au travail c’est pas tjs simple. Même si j’ai l’air de dire que c’est pas tjs facile, c’est vrai, mais ça l’est plus que la vie parisienne ! Belle soirée pascale, merci pour tes messages !!

      Like

    1. Je te comprends. Quand on a décidé d’aller par là et que j’ai réalisé que c”était le monastère dont parlait Novo monde, j’étais trop contente. Puis on nous a dit qu’on ne pouvait plus y dormir. Et en plus, y’a plus les singes … Enfin, ça reste un superbe souvenir malgré tout hein !

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: