[Asie] Préparer son voyage : Choisir son itinéraire

Et voilà, la grande aventure va commencer, nous avons décidé de partir à l’aventure pendant quelques mois. Adieu veau, vache, patron.

Cette idée a été longue à mûrir, je n’avais jamais eu cette envie de partir loin et longtemps avant l’été dernier, et là encore, ce ne fut qu’un désir très diffus, pas très bien identifié, jusqu’à ce voyage en Grèce, dans les Cyclades, en octobre 2016 où c’est devenu une évidence. J’avais désormais le souhait de faire un long voyage. Alors, j’en ai parlé à mon amoureux, pour qui cette envie était irréalisable : Tu comprends, le boulot, l’appart, les copains, la famille, Oh mon dieu non c’est pas possible.

Alors je lui ai démontré que cette parenthèse était tout à fait envisageable, qu’il suffisait de poser un congé, de louer notre appart, d’acheter un billet d’avion, et nous étions partis (Et puis d’économiser hein) ! Et 6 mois ce n’est pas si long, nos copains et notre famille devraient toujours être là à notre retour, et puis on inventé Skype et Whatsapp aussi. Il n’a pas mis bien longtemps à se faire contaminer lui aussi, et à partager complètement mon enthousiasme, me rassurant quand c’était à moi d’émettre des craintes.

Une fois que cette idée est bien ancrée et qu’elle est devenue un véritable projet, encore faut-il la mettre en oeuvre.

On va où ? Bah oui, parce que c’est bien de partir. Mais où ? Sur quel continent (planète) ?  Amérique du Sud ? Europe ? Asie ?  Afrique ? Le Pôle Nord ?

Nous avons opté pour un tour d’Asie du Sud Est pour plusieurs raisons :

  • Pour des novices tels que nous, cette partie du continent Asiatique nous paraissait plus “facile” à aborder, qu’il s’agisse du climat moins variable qu’en Amérique Latine, de la sécurité ou des facilités de transport.
  • Le niveau de vie est abordable également, il ne faut pas se leurrer, ça pèse dans la balance.
  • Ensuite, il y a le magnifique souvenir de la Thaïlande, que nous avons découvert en 2016. L’idée d’arriver dans un coin de la planète où nous avions déjà mis les pieds nous rassurait.

Voici les pays que nous avons décidé de visiter : Thaïlande, Myanmar, Laos, Cambodge, Vietnam, Philippines, Singapour et Indonésie.

Ce qui est bien, c’est que nous avons été d’accord tout de suite, et que l’on ne s’est même pas chamaillé pour choisir le continent.

Rien n’est vraiment arrêté, ni les pays ni l’ordre dans lesquels nous allons les visiter, cependant un parcours se dessine. Nous savons que nous arrivons le 02/01/18 à Bangkok. Nous rentrerions fin juin-début juillet 2018. Nous devrons tenir compte du climat, ce qui pourrait aussi nous amener à changer nos plans.

Ce qui donne, de manière estimative et provisoire, cet itinéraire :

Réalisé avec : Le planificateur de voyage

Question climat, ça donne ça :

Ainsi, hormis pour Les Philippines où la période n’est pas réellement idéale, on est pas mal.

Nous avons déterminé une durée de 6 mois, parce qu’un an ça faisait beaucoup, et parce que 6 mois ça nous paraissait pas mal du tout (maman trouve que c’est déjà BEAUCOUP BEAUCOUP trop long 6 mois sans sa fille). A priori, nous devrions reprendre une activité normale et Parisienne au début de la saison estivale 2018 (pour pouvoir repartir en vacances à la plage) , à moins qu’Arthur ne devienne prof de plongée et que je trouve un job de vendeuse de chichis sur une plage paradisiaque.

D’autres articles sur la préparation du voyage suivront : à hauteur de combien doit-on casser sa tirelire ? Quelles actions mettre en place pour un tel voyage ? On rentre comme on veut et par où on veut dans ces pays ?

On parlera donc budget (gros sous), d’administratif et de planning. Mais on a  encore le temps.

Advertisements

12 thoughts on “[Asie] Préparer son voyage : Choisir son itinéraire

Add yours

  1. Vous êtes jeunes, alors profitez ! Bien sûr, il faut tenir compte du facteur travail et des moyens financiers. Six mois ce n’est pas trop long pour vous couper de tout.
    Nous connaissons un peu la Thaïlande et le Cambodge, mais pas le reste. Nous profiterons de vos récits et photos…

    Like

    1. Je pense que c’est le bon moment pour le faire, avoir déjà travaillé sufissamment pour les économies, et ne pas être trop engagés dans une vie de famille. Ceci dit, voyager avec des enfants doit être une expérience exceptionnelle également ! Merci pour votre message et vos encouragements 🙂

      Like

  2. Comme je t’envie ! L’envie de partir 6 à 12 mois en voyage me trotte dans la tête depuis plus de 5 ans ! J’ai hâte de suivre tes aventure (et j’essaierai de publier mes articles sur le Myanmar d’ici là!)

    Like

    1. Ah chouette pour tes articles, comme ça je m’en inspirerai ! Qu’est ce qui t’empêche pour le moment de réaliser cette idée de voyage ? Pour moi ça a été assez soudain, un peu étrange, et la concrétisation plutôt rapide, bien qu’il me reste encore ( ou que ?) 5 mois avant de commencer sur le terrain cette folle aventure !!

      Like

      1. Ma meilleure amie à le même rêve que moi mais c’est plus une question de boulot et sécurité qui nous retient pour le moment. C’est difficile de se lancer en sachant qu’on aura ni boulot ni chomage au retour !

        Like

      2. C’est impossible de demander un congé sabbatique pour vous ? Nous c’est ce que l’on a fait, du coup on aura toujours notre travail au retour. J’ai une collègue qui a fait pareil et qui part avec une amie. Et on a suffisamment économisé pour se le permettre, surtout dans les pays d’Asie du sud est ou le niveau de vie n’est pas le même qu’à Paris !

        Like

  3. Malheureusement les congés sabbatiques c’est pas si facile que ça dans toutes les boites ! Moi clairement il faudrait que je démissionne… J’ai les sous pour le voyage mais pas forcément pour affronter le retour :/
    En tout cas c’est un très beau projet que j’espère pouvoir réaliser un jour !

    Like

    1. C’est vrai que dans le consulting on est un peu interchangeables et notre boite refuse aucun congé. Tous les postes ne sont pas comme ça. Mais dans ta boite, si tu as plus de 3 ans d’ancienneté, dis toi bien qu’ils n’ont aucun droit de te refuser un congé sabbatique, juste le repousser de 6 mois max si c’est justifié par l’activité de l’entreprise. 😉 Crois moi, on croit toujours que c’est impossible jusqu’à ce que l’on se rende compte que les limites sont dans nos têtes et que le reste ce ne sont que des “problèmes” ayant des solutions ( mais je ne dis pas que c’est facile ! ).

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: