[Belgique] Gand : toutes les infos pratiques pour préparer votre séjour.

weekend à gand

Après avoir visité Bruges en 2010, je me décidai, suite à la lecture d’un article de blog, à inscrire une autre ville Flamande sur ma liste d’envies d’évasion : Gand. Une architecture typique, un centre médiéval conservé, des quais bordée de maisons anciennes, une culture omniprésente et la facilité d’en faire le tour en deux jours, m’ont convaincue. Dans cet article, je vous propose un récapitulatif pratique pour organiser votre weekend.

Infos pratiques

Prendre la CityCard Gent?

  • 30€ pour 24h
  • 35€ pour 48h

Cette carte comprend l’accès aux transports en commun, à la plupart des monuments de la ville, une ballade sur la Lys en bateau, ainsi qu’une journée de location de vélo. Nous l’avons rentabilisée dès la première journée et rien qu’avec les monuments visités. Je recommande de l’acheter si vous comptez passer deux jours sur place. Elle est disponible à l’Office du tourisme, dans certains hôtels et à l’entrée des monuments.

Plus d’infos : CityCard Gent

Les transports pour Gand

Depuis Paris (gare du Nord) :

  • TVG/TER : il y aura un changement à Lille (Flandres ou Europe), et éventuellement à Courtrai si le train n’est pas direct : c’est ce que nous avons choisi comme option.  
  • Thalys : Vous changerez à Bruxelles midi
  • Voiture : il vous faudra environ 3h15 depuis Paris
  • Avion : on ne recommande pas, mais c’est possible (55min)

Attention : Au retour le TER est arrivé en gare de Lille Flandres mais le train pour Paris partait de Lille Europe. Vérifiez bien vos billets car on a failli se faire avoir. Les deux gares sont à 300 mètres l’une de l’autre, mais il faut prendre le trajet en compte si vous avez une correspondance.

Arrivée à Gand : Nous sommes arrivés à la Gare Saint Pierre de Gand en presque 4h à cause d’un retard causé par un souci d’alimentation en gare de Lille Flandres, mais sinon c’est environ 2h50. Vous pourrez prendre le tramway ligne 2 pour le centre. Pour nous rendre à notre logement, nous avons opté pour le taxi (15€ pour environ 10 minutes de course) par mesure de confort car il était tard et que nous venions de louper le tramway (ils ne sont pas si fréquents).

Dans le centre historique : tout est situé à faible distance, les transports ne sont pas indispensables. Ils peuvent le devenir si vous logez à l’extérieur de la ville ou pour vous rendre à la gare (et encore). Le ticket de tramway est cher (3€) et vous pouvez facilement attendre 15 minutes entre deux selon l’heure. Le bon plan : le 1er dimanche du mois, les transports sont gratuits.  

Langue parlée

En Flandres, le Français n’est pas la langue nationale et même s’ils doivent l’apprendre à l’école, ils rechignent à le parler.  Les habitants parlent le “flamand”, un dialecte belge proche du néerlandais. Lorsque vous entamez une conversation, faites le plutôt en Anglais qu’en Français, et apprenez quelques mots de flamands (bonjour : Goedemiddag, Merci : Dank u).

Où loger ?

Loger dans le centre de Gand est relativement cher, la plupart des tarifs des hôtels démarrent aux alentours de 80€. Depuis que nous sommes partis en Asie, nous avons tendance à économiser sur le logement, et avons donc choisi un logement sur Air Bnb, légèrement excentré. Nous avons logé chez Renkse, à environ 25 minutes (tram + marche) du centre historique. L’avantage c’est qu’à ce prix nous avions notre autonomie avec salle de bain, toilettes et pièce à vivre privée.

Réserver : Air bnb Gand

Gagnez de l’argent sur votre première réservation : Air Bnb Parrainage

Réserver un logement sur Booking : Hotel Gand

Où manger (végan) ?

  • Mie Vie

A la carte de ce restaurant/salon de thé vous trouverez des paninis, sandwiches et salades 100% végétal. Commandez et payer à l’entrée, puis allez prendre place dans la jolie salle, élégamment décorée. Nous en avons eu pour 22.80€ (1 panini, 1 wrap avec le supplément salade, 1 café, 1 muffin) et avons passé un très agréable moment. L’établissement n’est pas ouvert pour le dîner.

Adresse : Serpentstraat 28, Ghent, Belgium

  • Komkommertijd (Le concombre)

Le restaurant propose un buffet végétalien varié à volonté le midi (15€) et le soir (17€). On a bien mangé mais les plats froids comme chauds proposés sont plutôt simples. Une bonne adresse pour les grosses faims. Si vous êtes un groupe, pensez à réserver. La carte bancaire n’est pas acceptée (ni visa ni mastercard).

Adresse : Reep 14, Oost-Vlaanderen (at Vlaanderenstraat), Ghent, Belgium

  • Otomat

Otomat n’est pas un restaurant végan mais propose à sa carte deux pizzas végétaliennes. La particularité de ces pizzas réside dans leur pâte : fabriquée avec de la levure de bière Duvel. Les pizzas véganes sont originales, roboratives malgré leur pâte fine d’ailleurs très croustillante. Nous en avons eu pour 31.10€ (deux pizzas à 13.90€ et une bière).  Et on adoré la déco !

Adresse : Kleine Vismarkt 3, 9000 Gent, Belgique

Budget pour un weekend à Gand

Nous eu avons eu pour 445.69€ à deux pour le weekend. Soit 111.42€/personne/jour.

Les prix de Gand sont sensiblement les mêmes que les prix Parisiens. Pour le logement, le prix tient compte d’une réduction de 15€ par Air bnb.

Notre premier poste de dépense reste le transport, qui pèse d’autant plus sur un séjour si court.

Quand partir ?

Lorsque j’ai décidé de partir le weekend du 1er février, je n’étais pas sereine. En plein cœur de l’hiver, j’imaginais que le froid serait intenable. Effectivement, j’ai passé un samedi entier sous la pluie (hélas, pas sous la neige prévue), dans le froid, et pourtant j’en garde un superbe souvenir, avec l’agréable possibilité de se réfugier dans le musée de la ville, ou mieux, dans un café typique, très chaleureux, comme une taverne ancienne. Si vous êtes de nature vraiment frileuse, mieux vaudra choisir le printemps ou l’été pour découvrir la ville, mais vous serez peut -être plus nombreux à privilégier ces saisons !


Et voilà pour les informations pratiques. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à me les poser, et je pourrai ajouter une ou plusieurs sections.

Connaissez-vous Gand ? Avez-vous déjà visité une ville de Belgique ? 

Retrouver l’article : Que faire à Gand ?

 

Advertisements

9 thoughts on “[Belgique] Gand : toutes les infos pratiques pour préparer votre séjour.

      1. Il y a une semaine à voir absolument (si l’on peut s’y rendre) à Gand. Une sorte de grande fête de la ville. Je ne me rappelle plus des dates. C’est au printemps, je crois.

        Liked by 1 person

  1. Il est souvent recommandé de faire la visite de Bruges, Gand et Ypres. Ce sont les trois villes les plus réputées (touristiquement) du secteur. Mais on peut aussi apprécier les centres d’autres petites villes telles que Poperinge ou Courtrai. En voiture, évidemment, c’est plus facile de faire les déplacements.

    Like

  2. Quand on vient de Paris, l’une des possibilités est de faire une étape à Lille (qui vaut le détour, si ce n’est le voyage, à elle seule) puis de faire un circuit en Belgique, en fonction des centres d’intérêts. Patrimoine architectural, historique, culture. On peut moduler en fonction du temps disponible. Pour un week-end, deux destinations est un maximum si l’on veut se donner une idée de l’endroit sans courir en permanence. Une journée à Lille et une à Bruges ou une matinée à Gand et l’après-midi et fin de journée à Bruges. Mais vu le nombre de sites intéressants, on peut très bien rester une semaine dans les parages. La voiture est plutôt recommandée. Le vélo envisageable si l’on est sportif.

    Like

      1. Oui et non. Tout dépend de ce que l’on souhaite réellement. Si c’est un dépaysement et un bon moment, sans vouloir faire le tour absolument de l’endroit, quelques heures à Bruges suffisent. On parcours les ruelles d’une autre époque, on longe le canal, on peut visiter le Béguinage, voir la place centrale, visiter le musée d’art, boire une bière. Sans se presser ni courir, tout cela peut être fait en une journée voire une demi-journée (si l’on reste jusqu’au soir). Cela reste superficiel, mais c’est parfois magique, si la météo est adéquate et que l’on est bien entouré. On peut conserver un bien meilleur souvenir que si l’on souhaite creuser et voir absolument “l’incontournable”. Plaisir superficiel et touristique, intérêt culturel, découverte d’une vie différente, des spécificités, du mode de vie ou de la gastronomie. Les approches sont tellement différentes.

        Cela vaut pour Bruges, mais aussi pour Gand, Lille et même Bruxelles. Je ne sais pas ce qui est le mieux : se concentrer sur un voyage (faute de moyens, on n’a pas toujours le choix) et tenter de le rendre le plus intéressant possible, quitte à être épuisé à la fin, ou délibérément se fixer sur certains points en se donnant la possibilité et une bonne raison de revenir. Pour y découvrir d’autres aspects, se créer d’autres souvenirs.

        Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s