[France] Puy de dôme : que faire en 12 jours ?

Vue sur le Puy de Dôme depuis le Puy de Pariou

Après le Jura, Aix en Provence et la Bretagne en 2020, c’est au tour de l’Auvergne en 2021. Nous sommes partis 12 jours et 13 nuits dans le Puy de dôme au mois de juin. Retrouvez dans cet article une sélection de lieux à voir, de randonnées à faire et d’endroits où se loger. Nous nous sommes concentrés sur un seul département de cette merveilleuse région qu’est l’Auvergne pour prendre le temps de bien découvrir. Il y a tant et tant à faire que vous ne vous ennuierez pas.

Itinéraire dans le Puy-de-Dôme

Nous avons sélectionné 4 logements pour pouvoir ensuite rayonner autour et couvrir ainsi une grande partie du département :

  • La Bourboule
  • Murol
  • Clermont-Ferrand
  • Châtel-Guyon

Visualisez-les sur la carte :

Premier arrêt : La Bourboule

Où se loger à la Bourboule ?

Pour commencer, nous avons séjourné 2 jours à la Bourboule. Un choix que nous ne regrettons pas, pour deux raisons :

  • La ville est idéale pour rayonner dans la région du Sancy et du Mont Dore;
  • Nous avons été totalement séduits par le charme désuet et le calme tranquille de cette cité thermale.

L’hôtel que nous avons choisi a été un enchantement, tout comme la séance de SPA privative d’une heure (36€ pour 2) : il s’agit du Parc des Fées .

Que faire autour de la Bourboule ?

Nous avons choisi cet emplacement pour nous trouver proches du Puy de Sancy et du Mont Dore. Voici les principales activités de nos 2 jours sur place :

  • Ascension du Puy de Sancy : nous nous sommes garés à une dizaine de minutes à pieds sur un parking gratuit. Ensuite, pour démarrer doucement nous avons pris un aller simple en téléphérique pour monter au sommet (11€) avant de redescendre à pieds (comptez 1h30).
  • (Petite) Randonnée pour voir la Grande Cascade : il s’agit d’une promenade balisée partant des thermes du Mont Dore pour découvrir la Grande Cascade. Celle-ci n’est pas longue mais grimpe sec !
  • La ronde des cascades : Il s’agit d’une promenade facile d’environ 1h pour découvrir les cascades du Queureuilh et du Rossignolet.
  • Le lac de Guéry et la cascade des mortes : cette superbe randonnée vous emmène découvrir le plus haut lac du Puy de Dôme et ses environs. Au cours de ses 6km, vous traversez de magnifiques paysages et apercevez la cascade des mortes. Les départs de promenade se font face au Centre Montagnard du Cap Guéry.
  • Roches Tuilière et Sanadoire : à droite du parking du col de Guéry se trouve un belvédère donnant sur ces curieuses concrétions rocheuses. Des chemins de randonnée vous y emmènent. Nous nous sommes contentés de la vue.
  • Col de la croix saint Robert et Col de la Croix-Morand : vous serez probablement amenés à emprunter ces cols durant vos trajets. Vous pouvez vous y arrêter pour profiter des vues imprenables sur le Sancy et y randonner.
  • Visite de la Bourboule : ne ratez pas son magnifique parc Fenestre, et déambulez dans sa rue principale. Il n’y a pas grande chose à faire, mais c’est agréable de sortir y diner et boire un verre.
Lac de Guéry

Deuxième arrêt : Murol

Nous avons passé 5 nuits à Murol qui est une excellente base d’exploration. Pour nous loger, nous avons choisi sur Air bnb un hébergement troglodyte sur les hauts de la ville, doté d’une petite cuisine. Choisissez votre hébergement : locations à Murol

Murol n’est pas très loin de La Bourboule mais nous avons choisi cette ville pour nous rapprocher de l’est du département, même si en soi cela ne fait pas beaucoup de différence de route. Voici les principales activités de nos 5 jours sur place :

  • Lac de Servières : situé dans la chaine des Monts d’Or, il s’agit d’un maar, c’est-à-dire un cratère rempli d’eau. Prenez le temps d’en faire le tour car le lieu est magnifique et la balade très facile.
  • Ville d’Orcival : Profitez-en pour faire un saut à Orcival, une jolie petite ville abritant la Basilique Notre Dame d’Orcival, l’une des 5 églises majeures d’Auvergne.
  • Ville de Saint Nectaire : la jolie ville abrite également une église romane majeure, elle se dresse sur le mont Cornadore dans le haut de la ville. Nous n’avons pas visité les grottes de Cornadore mais celles-ci sont l’attraction principale de la ville.
  • Lac Pavin et Puy de Montchal : le lac Pavin est l’un des plus connus du département, notamment pour ses eaux Turquoises. Avec ses 92 mètres de profondeur, ce maar est le plus profond du Puy de dôme. Nous avons choisi de faire une randonnée couplant le tour du lac et l’ascension du Puy de Montchal. Vous en douterez une grande partie du parcours, mais vous aurez une vue magnifique au sommet du Puy (1450 mètres). Prenez ensuite un verre au restaurant du bord de lac. Il y a des parkings gratuits proches du lac mais venez tôt (vers 9h30).
  • Les grottes de Jonas : il s’agit d’un ancien site troglodyte creusé par l’homme et situé à  Saint-Pierre-Colamine. La vue sur la vallée de la couze Pavin. L’entrée est à 8,50€ et la visite (non guidée) dure environ 1h.
  • Le village des Roches de Perrier : il s’agit également d’un site troglodyte mais celui-ci a été habité jusqu’en 1945, date à laquelle la dernière habitante est partie. A la différence des grottes de Jonas, l’entrée est libre. Vous trouverez quelques panneaux explicatifs, le site est restauré patiemment par des passionnés. Nous avons adoré ce moment et les vues sublimes sur le plateau de Perrier.
  • Lac de Chambon : idéal pour se baigner car peu profond (donc moins froid) ! Nous avons préféré la plage de Murol que celle de Chambon mais si vous avez le temps, profitez des deux. Vous pouvez également faire le tour du lac à pieds. Résidant à Murol nous sommes venus plusieurs fois nous y baigner et boire un verre.
  • La vallée des Saints : Depuis le parking aménagé à la sortie de Boudes, la balade en boucle vous emmène découvrir de curieuses formations géologiques de terre rouge. Vous traversez de superbes paysages sur 6 km, soit environ 2h de marche.
  • Une randonnée dans le Cézallier : Nous vous proposons une merveilleuse randonnée en plein cœur du sauvage Cézallier. Départ et retour à la Godivelle, passage du lac d’en bas et du lac de Saint Alyre, cette randonnée est un véritable enchantement, en dehors des sentiers battus. Voir le parc : Randonnée dans le Cézallier
  • Château de Murol : dominant sur son éperon rocheux, ce château médiéval offre une vue magnifique sur les environs de Murol. Nous ne l’avons pas fait mais il se visite (10,50€ l’entrée). Les routes pour arriver à Murol offrent des points de vue spectaculaire sur le château.
Randonnée dans le Cézallier

Troisième arrêt : Clermont Ferrand

Où se loger à Clermont-Ferrand ?

Nous avons choisi de loger en plein centre ville, près de la place de Jaude durant 4 nuits. Cet emplacement, situé à deux pas de la vieille ville, est absolument idéal pour sortir boire un verre le soir et explorer la ville en journée. Nous avons choisi la ville de Clermont pour bénéficier des restaurants et de la vie urbaine tout en étant à proximité des Puys que nous voulions découvrir. Nous ne regrettons pas notre choix, Clermont est une ville très agréable et vivante !

Nous avons opté pour un appart hôtel avec une petite cuisine (idéal pour préparer ses repas de pique-nique). Si vous avez une voiture, la formule la plus simple est de prendre un ticket de parking auprès de l’hôtel pour accéder au parking du centre commercial (10,5€/jour) avec entrées et sorties illimitées. Il y a pas mal de choix, nous avons opté pour Privilodges et avons été pleinement satisfaits.

Que faire autour de Clermont-Ferrand ?

La ville est idéale pour rayonner autour, vous êtes à proximité de la chaîne des Puys (environ 10 minutes en voiture du Puy de Dôme), et vous avez des navettes pour vous y emmener.

  • La vallée des usines de Thiers : nous avons fait un crochet par la ville de Thiers. Celle-ci n’était pas prévue au programme mais en relisant mon guide, j’ai eu très envie de découvrir la vallée des usines. Ville de Coutellerie, Thiers a conservé son passé industriel le long de la Durolle. Découvrez ce lieu insolite via ses chemins de randonnée. Profitez-en pour visiter le remarquable centre-ville médiéval. Vous trouverez de nombreux parkings souterrains gratuits !
  • Le Puy de Dôme : bien entendu immanquable, nous avons commencé par le plus célèbre des Puys d’Auvergne. Vous pouvez monter et/ou descendre avec le téléphérique ou via le Sentier des Muletiers. Nous avons choisi la seconde option. Démarrant au parking du Col de Ceyssat, le sentier d’1,9km et ses 350 mètres de dénivelé vous amènent au sommet en 1h environ (45 minutes pour les plus sportifs), sans compter les innombrables pauses pour admirer la vue. Visitez le petit musée au sommet et admirez le temple de Mercure. Nous y avons passé plusieurs heures, le temps de bien en faire le tour.
  • Le Puy Pariou et les grottes de Clierzou : le Puy Pariou est visage des volcans d’Auvergne dans la pub Volvic. Seul cratère non rempli d’eau, il est fréquenté par d’innombrables moutons. En vous garant sur le parking des Goules, vous trouverez plusieurs chemins de randonnées vous menant au sommet. Profitez pour vous rendre au sommet du Puy de Clierzou pour découvrir les grottes creusées par les romains pour extraire les roches qui ont servi à construire le temps de Mercure. En tout cette randonnée en boucle fait environ 10km.
  • Le lac d’Aydat : plus grand lac naturel d’Auvergne, situé au Sud de Clermont Ferrand, ce lac est idéal pour se baigner.
  • Village de Saint Saturnin : situé à une quinzaine de km de Clermont Ferrand, ce joli village abrite l’une des 5 églises majeures d’Auvergne tout comme Saint Nectaire et Orcival.
  • Clermont-Ferrand : ne manquez pas la visite de la ville avec son incroyable Cathédrale noire construite en pierre de Vichy, ses innombrables terrasses de café, sa basilique ou encore Montferrand, son quartier médiéval.
Vallée des usines de Tiers

Quatrième et dernier arrêt : Chatel-Guyon

Châtel-Guyon étant une ville d’eau, nous nous sommes arrêtés deux nuits dans un hôtel SPA avec piscine, sauna, hamman et jacuzzy. De quoi se faire plaisir avant de terminer notre voyage. Nous avons opté l’hôtel Thermalia, parfait en tout point : les infrastructures SPA (même si le patron avait l’air un peu tête en l’air), l’accueil (on est repartis avec un petit déjeuner offert le dernier jour), une belle chambre. C’est au-dessus de notre budget habituel mais ça valait le coup.

Nous avons choisi cet emplacement plus pour l’hôtel que les activités, mais au cours de nos 2 jours, nous en avons profité pour :

  • Découvrir les méandres de Queuille : le belvédère aménagé vous offre un superbe panorama sur cet impressionnant méandre de la Sioule. Nous en avons profité pour faire une randonnée (sous la pluie) dans la forêt. Le chemin menait au viaduc des Fées mais compte-tenu de la météo, nous avons bifurqué avant. Soit une promenade d’environ 6km, très agréable. Le site se trouve au cœur des Combrailles.
  • Ville de Riom : Ancienne capitale administrative de la région, cette ville mérite le détour. Vous y découvrirez 16 monuments classés, notamment la Tour de l’Horloge ou la Sainte Chapelle, ainsi que deux musées.
  • Ville de Châtel-Guyon : nous avons passé plus de temps à barboter dans la piscine et nous relaxer au SPA qu’à visiter mais nous recommandons de vous rendre au point culminant de la ville car vous y trouverez un belvédère offrant une très belle vue sur la chaîne des puys.
Les méandres de Queuille

Puy-de-Dôme : on y va ou pas ?

Le département du Puy de Dôme est sensationnel, les paysages d’une beauté à couper le souffle. Vous trouverez des belvédères partout dans cette région de montagne verdoyante au printemps. J’ai particulièrement aimé les environs du Mont Dore et la région du Cézallier qui n’abritent aucune grande ville et ont donc su préservé un paysage fait d’estives, de petits villages et d’impressionnant monts. Etant venu avec notre voiture personnelle, je ne saurais vous dire s’il est aisé de se déplacer uniquement en transport en commun. Je n’en ai pas l’impression.

Manger végan dans le Puy-de-dôme : c’est possible ?

Oui, c’est possible. Mais pas fou ! Nous avons opté pour des logements avec cuisine une partie du séjour pour préparer nos pique-niques et nous faire à dîner. Au cours de nos repas au restaurant, le choix était relativement restreint : pizzeria (pizza sans fromage), pizza dominos (ils ont des choix végans), ou japonais à volonté (près de Clermont-Ferrand l’un d’eux propose de nombreuses options végétales). A Clermont-Ferrand, nous avons deux bonnes adresses végan-friendly à vous donner :

  • Le Yack : restaurant tibétain qui comprend une bonne palette d’options végétariennes et végétaliennes
  • Le Vinyl Bar & Restaurant : vous y trouverez un large choix d’entrées et de plats végétaliens. Tous les burgers sont au Beyont Meat, trop proche de la viande au goût, mais j’ai obtenu une version au tofu pour remplacer.

Connaissez-vous le Puy-de-Dôme ? Si oui, quels sont vos coins préférés ?