[Voyage] Tu sais que tu es parti en long voyage quand …

Si tu es parti en long voyage, il y a de fortes chances que tu te reconnaisses dans cette petite liste de réflexes conditionnés du voyageur revenu au bercail. Il y a des trucs qui ne s’expliquent pas mais qui semblent concerner la plupart des personnes partis plusieurs mois, loin de leurs habitudes, de leur confort, de leur routine. Je vous en propose quelques un, dites moi si c’est pareil pour vous !

A peine revenu, tu rêves de repartir

A peine posé le pied sur le Tarmac, voir même dans l’avion du retour, tu élabores des plans pour vivre de nouveau cette folle aventure. Tu es fatigué, très heureux de revoir ton entourage, mais pour autant il faut déjà que tu projettes de visiter l’Amérique latine, de revenir en Indonésie, et tu te demandes quand et comment mettre en oeuvre ce nouveau projet. C’est surement une stratégie d’évitement, mais je pense que vous l’avez tous vécu. On a beau être lessivé et content de retrouver un confort, nos rêves nous conduisent toujours ailleurs …

Des flashs te reviennent sans arrêt

Tu peux être en train de cuisiner, d’analyser un bulletin de paie ou de prendre une douche, il y a toujours une image de ton voyage qui te revient en tête. Parfois ce n’est pas vraiment une image, c’est une sensation. Tu n’as pas encore eu le courage de trier tes photos, pas eu le courage de les revoir, mais les photos sont dans ta tête, et surgissent sous ta boite crânienne sans crier gare.

Tu dis “Pendant le voyage”

Le voyage c’est devenu ton mètre étalon. Tu compares tout au voyage. Ta nourriture, ton confort, les paysages, les rencontres. Tu ne manques pas de rappeler à ton auditoire que tu t’es lavé au seau et à l’eau froide, toi qui ne prends jamais une douche sous un jet à moins de 40 degrés. Quand tu es fatigué de tes journées de travail et ta routine de métro 2h par jour, tu repenses à tous les transports, et tu te rappelles que “pendant le voyage”, t’en as vécu de plus dures.

Tu es devenu vachement plus écolo

Alors ça je m’y attendais, mais pas à ce point. Avant de partir j’étais végétarienne et je commençais à m’intéresser à l’état de la planète, mais de très loin. Le 0 déchet je trouvais ça très bien chez les autres. Pourtant, après avoir vu des pays dans lequel ils n’ont aucun ramassage de poubelle, nagé dans des mers de plastiques, rencontré des décharges à ciel ouvert, j’ai compris que chez moi, à Paris, la pollution est simplement moins visible. Je ne me rendais pas compte de l’état de notre monde, et ma vision des choses a changé. A mon niveau, j’ai changé énormément d’habitudes, et je continue.

Tu as besoin de beaucoup moins de choses matérielles

Avant, même si j’achetais déjà peu, il m’arrivait souvent de rester devant ma penderie en pestant que je n’avais rien à me mettre. Plus de 6 mois à mettre les mêmes vêtements devenus sales et légèrement abîmés, sans parfum, sans maquillage, sans bijou ni dessous sexy, m’ont amené à voir les choses très différemment. Lorsque j’ai remonté mes cartons de vêtements, j’ai ressenti un vertige, j’avais beaucoup trop de fringues, on vit avec beaucoup trop. J’ai décidé de ne plus acheter de vêtements jusqu’à nouvel ordre, sauf si coup de cœur et seulement dans une friperie, ou des boutiques solidaires (type Emmaüs).

Tu commences 50% de tes phrases par “Avant” ou “Après le voyage”

Parce qu’il y a un avant le voyage et un après, nombre de tes phrases commencent ainsi. Tu peux le lire tout au long de cet article. Avant le voyage, j’étais une certaine personne, avec ses défauts et ses qualités. Après, je suis toujours la même mais ma vision du monde a évolué, comme si ma conscience s’était légèrement élargie. Oh on revient vite au train train, on se remet vite à pester dans les transports, on reperd vite la patience acquise au long des trajets qui n’en finissent pas. Mais au fond du cœur, et de l’esprit, il reste quelque chose de vivace, et je suis convaincue que cette période de ma vie a fait de moi une meilleure personne, une version de moi plus tolérante, plus encline à se remettre en question, et plus curieuse. Alors oui, il y a bien un avant, et un après.

Et toi, es-tu déjà parti en long voyage ? As-tu remarqué des changements dans ta vision de la vie, dans tes comportements ? Si oui, quels sont les plus marquants ?

Advertisements

16 thoughts on “[Voyage] Tu sais que tu es parti en long voyage quand …

  1. Il y a aussi les recettes de cuisine que je cherche dès mon retour pour que ma maison sente le {insérer ici le nom d’un plat asiatique}.
    Par contre, j’ai un peu de mal à me considérer “écolo” après un vol de 12 heures.

    Liked by 1 person

    1. Alors ecolo après un vol de 12h ça peut te paraître antinomique, mais quand tu es devenu végane, que tu fais ton compost, que tu achètes presque tout en vrac, que tu reçois plein de légumes du jardin que tu transformes, que tu n’achètes plus de vêtements neufs, et que tu cherches constamment à t’améliorer alors qu’avant tu n’avais pas la moindre conscience de tout ça, moi je pense qu’on peut se considérer “vachement PLUS écolo” avant qu’après 🙂 Et là tu vois, je n’ai pas pris l’avion 6 mois !
      Tu es parti où ?

      Like

      1. A Bali cet été et je rentre tout juste d’une semaine à Hong Kong (semi pro., semi dim sum à gogo).
        Donc, les “flashs” j’en vois tout le temps et je cherche déjà des nouveaux billets (encore en avion !!!!) pour l’été prochain.

        Liked by 1 person

  2. Entièrement d’accord avec toi! Je suis rentrée au début du mois et je rêve déjà de nouvelles aventures !! Je relativise également beaucoup plus les “problèmes” du quotidien. On a quand même de la chance de vivre où on vit et j’apprécie encore plus les petits plaisirs de la vie 🙂

    Like

    1. On a beaucoup de chance, mais malheureusement on s’enferme souvent dans des trains trains peu épanouissants et il y a des choses qui me manquent. Ici les gens vivent chez eux, les enfants sont toujours enfermés quelque part, et les animaux n’en parlons pas. La France a de super côtés, mais c’est très “fermé” et individualiste comme pays (et j’en suis une très bonne représentante, hélas). Belle journée !

      Like

  3. Ahaha j’adore! c’est exactement ça!!
    Sinon pour rebondir sur ce qui a été dit plus haut par rapport à l’avion, j’ajouterai même qu’on a tendance à diaboliser l’avion en premier lieu, alors que, comme tu dis, acheter des vêtements neufs à tout va (la mode étant la deuxième industrie au monde la plus polluante après le pétrole!!), surtout ceux issus de la fast-fashion, ou encore consommer de la viande à gogo est beaucoup plus impactant qu’un vol de 12 heures.
    à bientôt!

    Liked by 1 person

    1. Hello Aurélia ! De toute façon ne pas polluer aujourd’hui c’est peine perdue. Je pollue rien qu’en écrivant ce message. Il faut juste faire au mieux et ne pas se fustiger … Pour ma part, ça fait déjà 5 mois que je n’ai pas pris l’avion. Mais j’ai quand même vachement envie de repartir et de le reprendre !

      Like

  4. Je ne suis jamais parti « longtemps » mais je me retrouve dans tes mots ! Premièrement, dès que je finis un voyage ( et encore même pendant mdr ) je pense au prochain !! Deuxièmement c’est pareil j’ai vachement moins besoin de trucs matériels. Je sais que ce n’est absolument pas ça qui me rendra heureuse « de posséder des choses » on nous enterrera pas avec mdr ! Et sinon je deviens aussi un peu plus ecolo. J’ai encore beaucoup de travail à faire mais je fais petit à petit 🙂 j’avoue aussi que dès qu’il y a quelque chose qui me pensait a un des voyages j’en peux pas m’empêcher de le dire ahah peut être que je soule les gens d’ailleurs 😂😂😂

    Like

    1. Que ce soit un long voyage ou des voyages répétés, je pense que ça nous change. Après, le long voyage, surtout quand on est pas tellement habitués, c’est un mode de vie en soi, pas si facile, mais qui apprend énormément sur soi même. Et on saoule peut être les autres , c’est même sur ahaha !! Belle journée à toi (et bon retour dans la relative chaleur du sud Français !)

      Liked by 1 person

  5. Haha Oui, oui et oui ! C’est drôle parce que je ne savais pas que c’était commun de se sentir beaucoup plus “écolo” après avoir voyagé! Mais je suis totalement d’accord, quand on découvre la beauté de notre planète, on a très envie de la conserver!

    Liked by 1 person

    1. Elle est déjà tellement polluée, on a encore de la chance de la voir aussi belle, mais ce n’est surement rien comparé à il y a 50 ans ! Ça m’a donné terriblement envie de faire un effort, l’homme s’empoisonne en empoisonnant son environnement 😦

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s