[France] Que faire à Lyon lors d’une première visite de 2 jours?

Nous souhaitions profiter du weekend du 11 Novembre mais avec un cahier des charges précis : découvrir une nouvelle ville, que celle-ci soit en France, et que puissions y aller facilement en train. Lyon, qui figurait dans ma liste d’envie de découvertes depuis des années, collait parfaitement avec ces quelques exigences. Grande et pourtant à taille humaine, cette ville nous a tranquillement dépaysé au fil de ses deux fleuves …


Jour 1 : Fourvière et le Vieux Lyon

Venir à pieds depuis la Gare Part Dieu : une balade

Nous sommes arrivés de la gare Part Dieu à 10h du matin, et comme nous n’étions pas tellement chargés, nous avons choisi de rallier le vieux lyon où se situait notre logement, à pieds. Il y a environ 3,5km de marche, et c’est une excellente façon de laisser Lyon se découvrir à nos yeux, en dépassant le Rhone, pour découvrir la place Bellecourt sur la Presqu’île au coeur des deux fleuves, avant d’appréhender la Saône, le Vieux Lyon puis la colline de Fourvière qui se dresse élégamment en arrière plan. Je dois vous avouer que j’ai un faible pour les villes qui vivent au fil de l’eau, au gré des canaux ou de leurs fleuves, et c’est pour ça aussi que j’ai aimé Lyon.

Le vieux Lyon et ses traboules

 Nous avons commencé par la visite de la belle Cathédrale Saint Jean et de son horloge astronomique, qui se dresse sur la place depuis laquelle, en levant la tête, on admire déjà la Basilique.

Intérieur cathédrale Saint Jean de Lyon

horloge astronomique Lyon cathédrale saint jean

On s’engage ensuite dans les ruelles pittoresques du quartier médiéval à la recherche des fameuses traboules du quartier Saint Jean. Les deux plus remarquables, et ouvertes au public, sont celles-ci:

  • Entrée au 6 rue des Marie  (appuyer sur le bouton de la porte pour entrer)
  • Entrée au 54 rue Saint Jean, qui est la plus longue de toutes

Le Vieux Lyon se compose de trois quartiers : Saint Georges, Saint Jean et Saint Paul. Chaque quartier abrite une église, et des curiosités même si le plus touristique reste celui de Saint Jean, immanquable si vous avez très peu de temps sur place, notamment pour sa Cathédrale.

Entrée traboule Lyon
Entrée de la Longue traboule dans le vieux Lyon

Une après-midi à la colline de Fourvière

L’après-midi nous l’avons consacré à la découverte de la colline de Fourvière. De multiples rues ou escaliers depuis chaque quartier du Vieux Lyon, vous mèneront en haut de la ” Colline qui prie“.

Un arrêt au théâtre antique

Ne manquez pas sur votre chemin le théâtre Gallo Romain, véritable témoignage du passé. Le théâtre antique est ouvert gracieusement au public, et un musée (payant) vous permettra d’en savoir plus sur ce lieux historique. Il est remarqué par hasard à la fin du 19ème siècle avant d’être entièrement restauré à partir de 1933. Il peut accueillir jusqu’à 10 000 spectateurs ! C’est un lieu remarquable, et une bonne halte vers le sommet ! Si vous ne vous sentez pas de le rejoindre à pieds, vous pouvez emprunter la ligne de funiculaire Vieux Lyon – Saint Just.

Amphithéâtre Gallo Romain Fourvière Lyon

Une basilique à couper le souffle

Arrivés au sommet, vous ne pourrez pas manquer la Basilique Notre Dame de Fourvière. Il s’agit de l’un des monuments les plus emblématiques de la ville, et aussi des plus visités. Si de l’extérieur je ne lui trouve rien de très particulier, sa situation dominant la ville étant plus impressionnante que son architecture Romano byzantin, l’intérieur m’a ébahie. En entrant je me suis émerveillée des cinquante sublimes mosaïques dans les tons bleus-verts qui ornent ses mur, ses seize colonnes de marbre ainsi que ses huit chapelles. Avec la visite de sa crypte, moins impressionnante que l’Eglise haute, il m’a bien fallu une bonne heure avant de me décider à quitter ce sanctuaire dédié à Marie.  Un immense coup de cœur pour ce lieu !

Basilique Notre Dame de fourvière Lyon - photo de l'intérieur

Intérieur de la basilique de Lyon

Basilique de Fourvière à Lyon

Vue sur Lyon depuis Fourvière

En sortant de la Basilique, avant de redescendre tranquillement, allez admirer le panorama sur la ville. Le monde sur place nous a empêché de nous attarder mais le panorama vaut l’arrêt. Nous sommes ensuite tranquillement redescendus dans le vieux Lyon.

Vue sur Lyon depuis la colline de Fourvière


Jour 2 : Quartier de la Croix Rousse, Parc de la tête d’Or et ballade le long du Rhône

Quartier de la Croix Rousse

La ballade nous a amenés à traverser tout le Vieux Lyon depuis le quartier Saint George jusqu’au quartier Saint Paul avant de traverser la Saône et d’admirer le reflet des maisons sur le fleuve, de part et d’autres des rives.

Berges de Saone Lyon

Lorsque vous vous trouvez du côté Presqu’île, arrêtez-vous à la fresque des Lyonnais et jouez à reconnaître les personnages célèbres qui y figurent (Bocuse, Saint Exupéry etc …).

Empruntez ensuite une rue qui monte et arrêtez vous devant l‘amphithéâtre des Trois Gaules. Ces vestiges antiques situés au pied de la colline de la Croix-Rousse font partis du sanctuaire fédéral des Trois Gaules érigé en 12 avant JC par Drusus et ils ont vu les premiers catholiques soumis au martyre, comme la célèbre Blandine livrée aux bêtes.  On a peine à le croire mais il pouvait accueillir près de 20 000 personnes !

Soyez attentifs, les murs du quartier sont très expressifs, entre fresques et oeuvres de street art. Grimpez les pentes de la Croix-Rousse pour atteindre le plateau qui culmine à 254 mètres. Vous aurez alors une belle vue sur Lyon, et la colline de Fourvière.   Promenez-vous dans les différents quartiers,  aux ambiances différentes, plutôt festif sur les pentes, plutôt village sur le plateau. La “Colline qui travaille” mérite une visite lors de votre passage à Lyon. Allez jusqu’au “Gros Caillou”, un bloc erratique venu des Alpes avant de redescendre à la recherche d’un restaurant.

Le Parc de la tête d’Or

En descendant de la Croix Rousse, à la limite de la ville de Caluire-et-Cuire, traversez le pont pour vous rendre au célèbre Parc de la tête d’or.  Avec ses 177 hectares, il est le plus grand de France. Nous avons choisi de le découvrir au fil de son lac, aux eaux quasi transparentes très poissonneuses et largement occupées par des canards et des oies. Le parc compte aussi un zoo mais nous n’avons pas été voir car cela ne correspond pas à notre conception du rapport à l’animal, ni les poneys sur lesquels peuvent se balader les enfants, pour les mêmes raisons. En revanche, j’ai beaucoup aimé l’ambiance tranquille, familial et détendu de ce parc. A ne pas manquer, surtout si vous découvrez la ville aux beaux jours ou en automne quand les feuilles s’enflamment !

Parc de la tête d'or à Lyon

Parc de la tête d'or à Lyon, photo du Lac

Ballade sur les berges du Rhône

Pour revenir du Parc jusqu’au Vieux Lyon, nous avons simplement suivi les berges de Rhône aménagées pour la promenade à pieds ou en vélo. Les bords du Rhône ont été réaménagés dans les années 2000 et la promenade offre au visiteur de beaux points de vue sur Lyon, les pentes de la Croix rousse, l’opéra de Lyon avec son dôme de verre et la silhouette de la Basilique de Fourvière. Vous trouverez notamment des jeux pour les enfants le long de cette ballade.

Ballade sur les berges de Saône vers Confluence depuis Saint George

Quittez le Vieux Lyon par le Nord et baladez-vous sur les rives de la Saône en direction du quartier des Confluences où vous trouverez le cœur moderne de la ville. Le long de la promenade vous aurez vue sur les collines. Vous trouverez de belles péniches fleuries, certaines sont des chambres d’hôtes dans lesquelles nous aurions beaucoup aimé dormir ! Vous vous rendrez ensuite jusqu’au Confluent des deux fleuves, au niveau de la terrasse du Musée des Confluences. De l’autre côté la promenade se poursuit jusqu’à l’île Barbe et encore bien après puisque ce sont plus de 15km de quais promis à la ballade. De quoi vous occuper et bien vous fatiguer !

Bonus & regret : La demeure du Chaos

Nous comptions visiter la demeure du Chaos, un lieu très particulier situé à environ 1h de Lyon en bus à Saint-Romain-au-Mont-d’Or. Dans un ancien relais de poste, ce lieu abracadabrant a été repensé par  Thierry Ehrmann, son actuel propriétaire pour en faire une sorte de musée plasticien de la revendication politique. Hélas, le musée n’est ouvert que le weekend et jour fériés l’après-midi. Nous n’avions pas regardé les horaires, pauvres de nous !

  • bus 43 au départ de la gare de Vaise – Arrêt Saint-Romain
  • Ouvert les week-ends et jours féries l’après-midi (14h-17h d’octobre à mars ; 14h30-18h30 d’avril à septembre
  • Tarif : Gratuit

Où manger végan à Lyon ?

Lyon est une ville de gastronomie, particulièrement réputée pour ses bouchons Lyonnais servant de la cuisine traditionnelle Lyonnaise : saucisses, pâté de canard “salade lyonnaise”, quenelles de brochet ou porc rôti.  Autant dire que nous n’y avons pas mis les pieds. Voici nos adresses pour un séjour végan friendly :

  • L’adresse mignonne dans le Vieux Lyon : Le café vert 

Petit espace situé quasiment en face de l’Eglise Saint George, ce restaurant propose une carte très courte avec des produits frais et de saison. Une formule à 15€ (entrée/plat) vous permet de bien manger à prix très correct.

Le café vert restaurant végan à Lyon

  • La valeur sure sur la Presqu’île : Hank Burger 

Le samedi soir nous sommes allés diner chez Hank Burger situé sur la Presqu’île. La chaîne est né à Paris et a essaimé à Lyon pour notre plus grand plaisir. La carte est la même qu’à Paris, des burgers et des frites ! Ils proposent également un brunch à 22€.

  • Le brunch coup de cœur à la Croix Rousse : Gaia Coffee House

Très grand coup de cœur pour Gaia situé dans le quartier de la Croix Rousse. Nous cherchions un brunch végan ouvert un dimanche et à proximité, nous avons trouvé ce restaurant chaleureux, à l’accueil enthousiaste et à la cuisine parfaitement délicieuse et de saison. Une très belle découverte, tenue par deux jeunes femmes aux valeurs éthiques, que nous recommandons à 200%.  Le brunch est à 26€.

Gaia Coffee House Brunch

  • L’adresse dépanne vers la gare Part Dieu : Ninkasi

Ce restaurant n’est pas végan mais offrent quelques options. Nous avons passé une partie de notre lundi a cherché un restaurant (avec options véganes) ouvert un jour férié après 14h. Enfin nous trouvions celui-ci, à quelques pas de la gare. Optez pour l’option burger végétalien avec ses frites maisons, c’est pas mal du tout (13,90€). Et sinon ils brassent leurs bières eux-même.

  • L’adresse frites près de la Place Bellecourt : Ed’s original

Je l’appelle “l’adresse frites” car nous avons commandé un bol de frites, et nous avons vu arriver … un saladier rempli. Si vous avez envie de frites avec une bière, c’est THE PLACE TO EAT. A 4€ le saladier de frites (pas maison mais bonnes quand même), on est obligés de mentionner le lieu !


Où boire un verre ?

Vous avez l’embarras du choix, surtout dans le Vieux Lyon qui regorge de bars et de petits bistrots, de coffee shops plus adorables les uns que les autres. Voici deux bars dans le centre du Vieux Lyon :

  • Quartier Saint Jean : le James Joyce 

Idéalement situé à deux pas de la Cathédrale, ce pub Irlandais est absolument parfait pour boire une bière ou un café après une journée à crapahuter. Cet Irish pub traditionnel dispose d’une télévision, pour pourrez y visionner les matchs de l’OL !

  • Quartier Saint George : le Melville 

Dimanche soir était diffusé le match OL-OM sous un format particulier. En effet, différentes équipes de commentateurs s’affrontent, et ce sera à qui fera le plus de meilleures blagues, une sorte de soirée “open mic” sur les matchs de foot. Vous pouvez aussi assister à des concerts, ou simplement un boire un verre !


Où loger à Lyon ?

Le Saint Georges, dégoté sur Booking, fut un vrai coup de cœur. Idéalement situé dans le Vieux-Lyon, quartier Saint Georges, c’est un vrai petit studio parfaitement agencé pour deux. La décoration est étudiée avec soin, depuis le mur de pierres apparentes à la spacieuse salle de douche moderne. Vous disposerez de tous les équipements nécessaires et bénéficierez de petites attentions (madeleines, sachets de thé etc …). Une très belle adresse au bon rapport qualité prix.

Tarif : 74,5€/ nuit pour le weekend du 11 novembre, réservé 2 mois à l’avance

Réserver sur Booking : Le Saint Georges 


Budget pour un weekend à Lyon (3 jours)

Nous avons dépensé un peu plus de 400€ à deux pour 3 jours, soit environ 67€ par jour et par personne.

Nous avons marché sans jamais prendre les transports et n’avons effectué aucune activité payante. Voici comment se décompose nos dépenses :

Connaissez-vous Lyon ? Quelle est la destination de votre tout dernier weekend ?

2 thoughts on “[France] Que faire à Lyon lors d’une première visite de 2 jours?

    1. J’ai mis beaucoup de temps à m’y rendre enfin ! Il y a quelques belles adresses véganes et véganes friendly sur Lyon. Pour ceux qui s’y intéressent c’est bon à savoir oui )
      Belle soiré Mimi

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s